Sous-marin : l'Argentine abandonne la recherche d'éventuels survivants

Le porte-parole de la marine argentine Enrique Balbi quitte la conférence de presse où il a annoncé la fin des recherches de survivants du sous-marin San Juan

L'armée a annoncé qu'elle cessait ses recherches pour retrouver les survivants du sous-marin San Juan

Les chances de retrouver le sous-marin avec des survivants à bord s'amenuisent de jour en jour. La chaîne de télévision A24 de Buenos Aires a rendu public le tout dernier message émis par l'équipage mercredi 15 novembre.

Sur l'enregistrement, on entend le commandant de l'ARA San Juan déclarer: "L'entrée d'eau de mer par le système de ventilation vers le réservoir de batterie numéro 3 a provoqué un court-circuit et le début d'un incendie". "Batteries de proue hors service". Le message indique aussi que le San Juan navigue pour le moment en immersion et qu'il tiendra le commandement informé.

Peu après, une explosion sous-marine a été enregistrée à proximité de la dernière position donnée par le sous-marin.

" La France a un incroyable talent " : le candidat avoue avoir menti
Mais il n'a pas fallu longtemps pour que l'absence d'un " Alexandre " dans la liste des victimes des attentats soit relevée. Suite à la polémique suscitée par ces accusations sur les réseaux sociaux, le jeune rappeur de 17 ans est passé aux aveux.

Cette dernière communication a eu lieu quatre jours après son appareillage, dimanche 11 novembre, d'Ushuaia, dans l'extrême sud de l'Argentine, pour regagner Mar de Plata, son port d'attache. Les navires et les avions de quinze pays continuent leurs opérations pour détecter le sous-marin. Les opérations se concentraient dans une zone de 36 kilomètres de rayon autour de cette zone.

S'il n'a pas pu confirmer avec certitude la mort des 44 membres de l'équipage du San Juan, le porte-parole de la marine a souligné que les recherches menées par une coalition internationale n'avaient 'pas permis de découvrir le moindre élément de naufrage dans les zones explorées' et qu'elles avaient duré 'deux fois plus longtemps' que le temps de survie estimé des marins à bord du submersible.

En crise de financement après les années fastes de la dictature (1976-1983) l'armée argentine est sous-équipée et la perte du San Juan porte un coup à la capacité opérationnelle de sa Marine.

Attention aux effets indésirables de la spiruline