Un séisme fait des centaines de morts en Iran et en Irak

Puissant séisme de magnitude 7,3 dans le nord-est de l'Irak

Le nord-est de l'Irak a été secoué par un puissant séisme.@ AHMAD AL-RUBAYE AFP

D'après l'agence de presse officielle Irna, des équipes de secouristes du Croissant-Rouge iranien, du Bassidj, des Gardiens de la révolution et de l'armée ont été mobilisées pour aider la population dans l'ouest de l'Iran.

Selon le site internet de la radio-télévision d'État, les écoles seront fermées lundi dans les provinces de Kermanshah et d'Ilam touchées par le séisme.

D'après des chiffres encore provisoires, six morts en Irak, dans la province de Souleimaniyeh, dans le Kurdistan irakien s'ajoutent à se triste bilan. Le principal hôpital du district est très endommagé et est privé d'électricité, a poursuivi le ministre, précisant que de ce fait les blessés sont emmenés à Sulaimaniyah pour être soignés.

"La secousse a été ressentie dans plusieurs provinces iraniennes frontalières avec l'Irak (...)". Dans la ville de Diyarbakir, des habitants ont également quitté leurs maisons au moment du séisme, mais ils y sont ensuite revenus peu après.

Lemar sort sur blessure — Besiktas-Monaco
Avec ce match nul, Besiktas est en bonne position pour accéder au prochain tour. Youri Tielemans était titulaire et est sorti à la 75e minute de jeu.

Des médias israéliens ont dit que le séisme avait été ressenti dans nombre de parties d'Israël. De nombreuses victimes pourraient encore se trouver sous les gravats des nombreuses habitations qui se sont effondrées.

En décembre 2003, un séisme avait anéanti la ville historique de Bam en Iran, dans la province de Kerman. Au moins 31'000 personnes avaient été tuées et cette ville avait été presque entièrement détruite.

Un séisme de magnitude 7,2 a frappé dimanche soir le nord-est de l'Irak, a annoncé l'institut géologique américain (USGS), sans qu'aucune victime ni dégât majeur n'aient été rapportés.

Mort suspecte d'un couple de policiers à Saint-Jal — Corrèze