LOSC: Bielsa convoqué mercredi pour "un entretien préalable à un éventuel licenciement"

Fernando Da Cruz

Fernando Da Cruz

Marcelo Bielsa n'avait pas bougé une oreille depuis l'annonce par le LOSC de sa suspension la semaine passée. Bielsa ne compte pas laisser Lille lui faire porter le chapeau de ce fiasco et le priver de ses indemnités.

Et, le départ de l'Argentin du Nord de la France le motive à retrouver le Domaine de Luchin et le Stade Pierre Mauroy.

OM: Eyraud ne cache pas sa "tristesse" après le départ d'Evra
On se rappellera d'Evra sous les couleurs de Manchester United ou la Juventus de Turin mais pas celle de l'OM. L'OM précise qu'il "entend sanctionner ceux d'entre eux qui commettent ce genre de dérapages".

La Ligue de Football Professionnel devrait communiquer ultérieurement sa position sur ce litige, dont le dénouement est encore flou. "Vu que les quatre mois que j'ai passés à Lille se sont bien passés, j'ai travaillé avec des gens très compétents, avec qui on a eu de bonnes relations, si Lille cherchait un entraîneur, pour l'instant ce n'est pas encore le cas, je serais intéressé, oui".

" Marcelo Bielsa a saisi la commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP) pour faire constater la résiliation de son contrat d'entraîneur " de Lille " aux torts exclusifs " avant d'expliquer qu'il a engagé un avocat " chargé des professionnels pour la sauvegarde et la défense de ses intérêts (.) n'ayant pas de capacité ni de formation juridique ". "Le club informe que Marcelo Bielsa a été convoqué à un entretien préalable à un éventuel licenciement qui se tiendra le mercredi 29 novembre, avec mise à pied à titre conservatoire pour la durée de la procédure", est-il écrit. "Le LOSC et ses dirigeants tiennent à affirmer qu'ils ont respecté et respecteront les règles et procédures applicables dans cette affaire", indique le club nordiste dans un communiqué.

La Corée du Nord effectue un nouveau tir de missile balistique