Macron veut mieux rémunérer les paysans

Agrodistribution

Agrodistribution

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi que le gouvernement va proposer une loi visant à rééquilibrer les contrats entre agriculteurs, industriels et distributeurs, pour mieux rémunérer les paysans.

Quant aux relations commerciales avec les distributeurs, le chef de l'État insiste sur sa volonté de "lutter contre les prix abusivement bas, stopper la course aux prix". "Je suis favorable au relèvement du seuil de revente à perte pour les produits alimentaires et l'encadrement des promotions", a-t-il dit, "mais je vous demanderai d'ici à la fin de l'année de donner plus de visibilité, de conclure pour la fin de l'année des plans de filières". Accusation relayée par les inquiétudes de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir qui a estimé qu'un " relèvement de 15% du seuil de revente à perte, comme évoqué, se traduirait dès 2018 par une hausse des prix (au total) de 1,4 milliard d'euros ". Seuil de revente à perte. Une bonne orientation, d'autant plus que ces nouvelles dispositions s'accompagnent d'une condamnation des dégâts environnementaux causés par l'agriculture intensive: "Notre agriculture doit réduire sa dépendance aux intrants chimiques qui polluent nos sols, nos cours d'eau et nos nappes ", a indiqué Emmanuel Macron qui - autre mesure courageuse et novatrice - a décidé que désormais pour les produits phytosanitaires " la loi séparera le conseil de la vente ".

S'ouvre en effet le deuxième chantier des Etats généraux pour " une alimentation saine, sûre durable et accessible à tous", et vont débuter les négociations annuelles entre les distributeurs et leurs fournisseurs, habituellement très tendues et qui influencent fortement les prix payés aux agriculteurs. Il était temps, car c'est peu dire que depuis leur lancement, le 20 juillet dernier à Bercy, les EGA patinaient, paralysés entre le conservatisme de Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture et le volontarisme de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Donald Trump annule l'invitation faite aux champions de la NBA
Se rendre à la Maison Blanche était un honneur jusqu'à ce que vous y arriviez! " Stephen Curry hésite, donc l'invitation est retirée!", a-t-il écrit.

" Nous modifierons la loi pour inverser la formation du prix qui partira du coût de production", a déclaré le chef de l'Etat à mi-parcours desEtats généraux de l'Alimentation, à Rungis (Val-de-Marne). "Le seuil de revente à perte qu'on relèverait seul serait une forme de chèque en blanc", a-t-il déclaré.

Ce mercredi, Emmanuel Macron a pris des engagements envers les agriculteurs et il compte bien s'y tenir.

Bois de Boulogne: plusieurs voitures incendiées en marge du Congrès des DRH