Le bilan grimpe à 23 morts et 30 blessés — Attaque à Mogadiscio

Deux attentats font au moins sept morts à Mogadiscio

Somalie: 2 explosions à proximité d'un hôtel de Mogadiscio

Un premier véhicule chargé d'explosif a foncé dans l'entrée de l'hôtel Nasahablod, puis des hommes armés ont pénétré dans le bâtiment pour ouvrir le feu.

Une seconde voiture a ensuite explosé près du bâtiment où siégeait auparavant le Parlement. Le groupe islamiste Al-Shabab vient de revendiquer l'attaque de ce samedi via la messagerie cryptée Telegram. Un policier a indiqué que ces deux attaques avaient fait 17 tués, principalement des membres des forces de l'ordre et des civils.

Rajoy dissout le parlement de Catalogne, soutien international — Catalogne
Ces mesures, a-t-il poursuivi "privent pratiquement les institutions de la généralité de ses principales attributions". Dans la foulée, le Sénat espagnol a approuvé une mesure sans précédent en 40 ans, la mise sous tutelle de la région.

Les combats à l'arme automatique se poursuivaient avec les assaillants qui se trouvent à l'intérieur de l'hôtel et le bilan devrait s'alourdir, a précisé ce policier. Aamin, le principal service d'ambulances de Mogadiscio, a indiqué sur son compte Twitter avoir transporté "15 personnes blessées, dont une femme" et avoir vu "plusieurs morts".

Le 14 octobre, un attentat à la voiture piégée avait fait au moins 358 morts à Mogadiscio, le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie. Mais les autorités n'ont aucun doute que les Shebab, affiliés à Al-Qaïda, en étaient les auteurs.

Rajoy dissout le parlement de Catalogne, soutien international — Catalogne