Europe émergente: la croissance en forte hausse (FMI)

L’économiste en chef du FMI l’Américain Maurice Obstfeld en juillet

Le FMI appelle à éviter l'« autosatisfaction » face à une reprise qui se raffermit

Le Fonds monétaire international (FMI) l'avait déjà signalé cet été et n'a pas changé d'avis: les économies des grandes régions du monde, notamment l'Europe et la zone euro, accélèrent, contribuant à un retour de l'expansion mondiale à de bons niveaux historiques.

Il s'agit toutefois de chiffres légèrement en retrait (-0,1 point pour 2017 et 2018) par rapport aux prévisions de juillet du FMI. De son côté, la Hongrie enregistrerait une progression stable, passant de 2,0% en 2016 à 3,2% en 2017 et 3,4% l'année suivante.

Si la prévision du Fonds se vérifie, cela marquerait un léger rebond après que le PIB chinois a enregistré en 2016 sa plus faible croissance depuis plus d'un quart de siècle (+6,7%).

Donald Trump annule l'invitation faite aux champions de la NBA
Se rendre à la Maison Blanche était un honneur jusqu'à ce que vous y arriviez! " Stephen Curry hésite, donc l'invitation est retirée!", a-t-il écrit.

L'institution prévoit également une hausse du taux de chômage en 2017 et 2018.

Dans ses prévisions mondiales, le FMI a estimé la croissance chinoise à 6,8% cette année contre +6,7% attendu précédemment.

Les prévisions pour 2017 et 2018 dans le classement révisé du mois de juillet étaient respectivement de 3,5% et 3,6%. La République démocratique du Congo (RDC) devrait pour sa part se contenter d'une hausse de 2,8% cette année.

Trois personnes tuées et 1.500 maisons détruites — Incendies en Californie