Bois de Boulogne: plusieurs voitures incendiées en marge du Congrès des DRH

Bois de Boulogne: voitures brûlées arrestations... Ce que l'on sait

Bois de Boulogne: plusieurs voitures incendiées en marge du Congrès des DRH

Jeudi matin se tenait au restaurant du Pré Catelan le 34 Congrès HR, qui réunissait quelque deux cents directeurs des ressources humaines. Une quarantaine de personnes ont été interpellées.

Quarante-une personnes ont été interpellées jeudi matin dans le bois de Boulogne à Paris "pour jets de projectiles sur agents de la force publique, port d'arme prohibé et participation à un attroupement en étant porteur d'une arme", a annoncé la préfecture de police de Paris dans un communiqué. La préfecture justifie ces interpellations par des "dégradations de biens privés et des violences commises contre les forces de l'ordre". Sur Twitter, des vidéos et photos prises par des militants et journalistes sur place, montrent en effet des véhicules incendiés. Une réunion qui aurait pour origine les ordonnances initiées par la ministre du travail dans le cadre de la réforme du Code du travail, qui offrent une plus grande flexibilité aux DRH. Les contestataires voulait perturber l'événement par une " chasse aux DRH". Cette association, créée en 2016 et née de la volonté d'être en première ligne des rassemblements de contestations sociales en tout genre, rassemble étudiants, chômeurs et salariés qui ne sont pas forcément syndiqués.

Canada: cinq blessés à Edmonton, "acte de terrorisme" pour la police
Plus de 800 jeunes scouts étaient attendus sur place et bon nombre d'entre eux devaient camper devant le stade. Le suspect s'est enfuit à pied en laissant à l'intérieur de son véhicule un drapeau du groupe Etat islamique.

Sauf que la veille, un appel avait été lancé sur Médiapart pas plusieurs personnalité de gauch sur le thème "Pénicaud au Pré-Catelan, le bois de Boulogne aux fainéants".

Macron veut mieux rémunérer les paysans