L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG — Fair-play financier

Prochain article						 Article précédent					
	Pin	 Départ de Mbappé au PSG ? Les Monégasques s'expriment. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0

Prochain article Article précédent Pin Départ de Mbappé au PSG ? Les Monégasques s'expriment. AFP Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0

L'incroyable mercato du PSG n'a pas laissé insensible les observateurs du ballon rond.

Le PSG a bouclé en fanfare ce jeudi son mercato estival avec la venue de Kylian Mbappé, prêté avec option d'achat au club parisien par l'AS Monaco, et l'UEFA n'a pas mis bien longtemps à réagir après les gros investissements parisiens de l'été, le club de la capitale s'étant également auparavant offert Neymar pour 222M€. " Le PSG prend acte de la décision du panel du fair-play financier de l'UEFA de s'assurer immédiatement de la conformité future des comptes au 30 juin 2018 du club parisien vis-à-vis des critères du fair-play financier pour la saison 2017-18", débute le texte signé par les dirigeants parisiens.

Via un communiqué, l'UEFA a indiqué ce vendredi avoir ouvert une enquête concernant le Paris Saint-Germain dans le cadre du fair-play financier. Ce sont donc clairement les mouvements de cet été qui sont visés par la Chambre d'enquête de l'Organisme de contrôle financier des clubs.

En effet, ce dernier est arrivé sous la forme d'un prêt avec une option d'achat automatique en cas de maintien des coéquipiers de Thiago Silva parmi l'élite (145 M€ + 35 M€ de bonus).

Dimitrov remporte un premier Masters 1000 à Cincinnati
S'il remporte le Masters 1000, Kyrgios répondra de la plus belle des manières à ceux qui l'accusent dilapider, faute de sérieux, son talent.

Le PSG, déjà sanctionné en 2014 à cause d'un contrat avec l'office du tourisme du Qatar jugé surévalué par l'UEFA, risque donc d'avoir un budget très déséquilibré à présenter à l'UEFA à l'automne prochain. En cas de nouvelle irrégularité constatée, l'UEFA pourrait taper plus fort encore, avec un éventail de sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion des compétitions estampillées UEFA.

(*): Serge Aurier (Tottenham), Matuidi (Juventus), Augustin (Leipzig), Sabaly (td.Bordeaux), Sirigu (fc), Ikoné (p.Montpellier), Edouard (p.Celtic Glasgow), Bahebeck (.FC Utrecht), Krychowiak (p.WBA), Jesé (p.Stoke City) et Maxwell (fc) sont partis depuis la fin de l'exercice 2016-17.

"L'UEFA doit enquêter là-dessus et sanctionner", a tempêté le manager de Mönchengladbach Max Eberl. "Je trouve ça pathétique et vulgaire de voir les chiffres atteints pour un joueur de football, a de son côté tonné Aurelio De Laurentiis, président de Naples. Nous n'aurons pas peur de punir".

Ce qui change avec les ordonnances du gouvernement — Indemnités de licenciement