La Martinique relativement épargnée — Ouragan Maria

Ouragan Maria : les Antilles une nouvelle fois en alerte !

La Guadeloupe placée en alerte rouge cyclonique pour affronter l'ouragan Maria

En première ligne sur le passage de l'ouragan, l'île est désormais passée en vigilance rouge cyclonique tout comme la Dominique et la Guadeloupe un peu plus tôt.

L'ouragan Maria, "potentiellement catastrophique" selon les spécialistes américains, s'est abattu ce mardi matin sur la Guadeloupe après avoir touché la Martinique et fait des ravages en Dominique. "Il pleut beaucoup et ça commence à souffler très fort. Là, on est tous dans le salon, on a mis un matelas au milieu, on discute, on est sur nos téléphones, je pense pas qu'on dorme beaucoup cette nuit d'autant que ça va s'accentuer d'ici une heure ou deux, donc à mon avis on va rester éveillé d'ici là".

Il se dirige ce soir vers Saint-Martin et Saint-Barth qui viennent d'être placées en alerte violette.

"Tout tremble autour de moi", a raconté sur BFMTV l'ancien ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, confiné dans sa maison à Vieux-habitants.

Maria devrait traverser l'Arc Antillais à proximité de la Guadeloupe dans la nuit de lundi à mardi avec une intensité finale probable d'Ouragan catégorie 2, le stade d'Ouragan majeur n'est maintenant plus exclu et pourrait être atteint à ce moment-là, selon Météo France Antilles. Maria a eu "un impact sans doute important" dans l'archipel des Saintes (au sud de la Guadeloupe), a-t-il poursuivi, ajoutant que des "éléments précis" sur les dégâts en Guadeloupe ne seraient connus qu'en fin de journée. "Nous avons des touristes, et en particulier des gens qui ont été rapatriés de Saint-Martin et qui attendent un transport pour rentrer en métropole". À 12 h 30, déjà 10 000 clients étaient privés d'électricité, soit 5 % des foyers martiniquais, a indiqué EDF.

Levothyrox : 9 000 signalements d'effets indésirables, selon Agnès Buzyn
Elle a également reconnu un problème d'information des malades. Dernièrement, l'Agence du médicament (ANSM) en a relevé 5 000.

Avant la Dominique, l'oeil du cyclone était passé à 50 km des côtes au nord de l'île française de la Martinique et son mur, qui concentre des vents très forts, à 25 km, selon les chiffres de Météo France. D'après le premier bilan sorti ce mardi par Jacques Witkowski, le directeur général de la Sécurité civile, deux communes n'ont pas accédé à l'eau potable.

Les services de l'État surveillent et communiquent sur la situation avec insistance.

Une personne a été tuée en Guadeloupe par la chute d'un arbre et deux autres sont portées disparues dans le naufrage d'un bateau au large de la Désirade, île qui dépend de la Guadeloupe, ont annoncé les autorités locales.

Ils sont notamment accusés d'avoir tardé à envoyer secours et renforts policiers sur les îles, plongées dans le chaos et parfois livrées aux pillages après le passage de l'ouragan, qui a fait une quarantaine de morts dans les Caraïbes. "Toutes les mesures de sécurité sont au rendez-vous", a-t-elle assuré. Il n'y a aucun dommage nous concernant, ni aucun dégât d'importance en Martinique. La Guadeloupe en premier, puis Saint-Kitts et Nevis, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, les Îles Vierges britanniques et des États-Unis, Montserrat, et ensuite Porto-Rico devraient être touchées dans les heures à venir.

Trente-quatre réfugiés burundais tués par les tirs de militaires — Sud-Kivu