Donald Trump insulte les joueurs de NFL qui dénoncent le racisme

Trump insulte les joueurs qui boycottent l’hymne national

Donald Trump s'en prend violemment aux footballeurs américains qui dénoncent le racisme

En réponse, le président de la NFL a estimé que cette déclaration de Trump est un manque de respect à l'égard de la Ligue, des joueurs et du football en général. ", a dit Donald Trump lors d'un discours vendredi dans l'Alabama (sud)".

"N'aimeriez-vous pas que, quand quelqu'un manque de respect à notre drapeau, un propriétaire de la NFL dise: 'Sortez ce fils de p*** du terrain immédiatement, a lancé le président américain devant une foule conquise".

Il visait, sans le nommer, l'ancien quart-arrière des San Francisco 49ers, Colin Kaepernick. "Tu es viré'? ", a déclaré Donald Trump devant un parterre de supporters conquis.

Donald Trump a appelé à virer les joueur de football américain qui ne se levaient pendant l'hymne avant les matchs, en guise de protestation contre la violence policière.

Ce qui n'a pas empêché le président de poursuivre la polémique sur Twitter.

Levothyrox : 9 000 signalements d'effets indésirables, selon Agnès Buzyn
Elle a également reconnu un problème d'information des malades. Dernièrement, l'Agence du médicament (ANSM) en a relevé 5 000.

Le milliardaire ne s'est pas arrêté là puisqu'il a ensuite exprimé dans un second tweet son mécontentement envers la ligue: " La ligue devrait soutenir les Etats-Unis ". Après une escalade verbale pendant le week-end, les footballeurs américains sont désormais engagés dans un bras de fer très symbolique avec le président républicain.

Samedi matin, il s'en était pris dans un tweet à Stephen Curry, meneur-vedette des Golden State Warriors, vainqueur de la finale du Championnat de basket (NBA). La décision a provoqué une pluie de réactions de la part d'autres stars du sport ou de dirigeants. "Steph: considère cette annulation comme une distinction honorifique", a abondé le syndicat des joueurs.

Samedi soir, la contagion s'est propagée dans l'autre sport majeur des États-Unis, le baseball, avec le premier joueur de la ligue professionnelle, Bruce Maxwell des Oakland Athletics, à s'agenouiller durant l'hymne américain.

Stevie Wonder just took a knee at the 2017 Global Citizen Festival in Central Park. "Ce soir, je m'agenouille pour l'Amérique; pas seulement sur un genou, mais sur mes deux genoux", a-t-il indiqué sur scène au moment de faire ce geste en compagnie de son fils, Kwame Morris. Sur Tweeter, le mouvement est rapidement devenu un hashtag: #TakeAKnee.

Autriche : un Français sauve un car d'une chute dans un précipice
Glyphosate. "Hors de question" que la France prenne une position unilatérale