Cuba : Washington rappelle ses diplomates, frappés par un mal mystérieux

Washington réduit de 60% son personnel diplomatique à Cuba

Les USA réduisent leur présence à Cuba après d'étranges maladies

"Nous estimons que la décision annoncée aujourd'hui par le gouvernement des Etats-unis, via le Département d'Etat, est précipitée et va nuire aux relations bilatérales", a commenté Josefina Vidal, responsable des relations avec les Etats-Unis au ministère des Affaires étrangères, citée par le journal télévisé local.

" Tant que le gouvernement de Cuba ne pourra pas assurer la sécurité du personnel gouvernemental américain à Cuba, notre ambassade sera limitée au personnel indispensable afin de minimiser les risques d'exposition", a dit le ministre des affaires étrangères Rex Tillerson, qui a rencontré le ministre des affaires étrangères cubain Bruno Rodríguez en début de semaine. Mais il s'agit surtout du personnel non-essentiel mais aussi des membres de familles des diplomates qui doivent partir de Cuba.

Le département d'État, qui parlait jusque-là d' "incidents" ayant provoqué plusieurs "symptômes" sans préciser lesquels, évoque cette fois des "attaques précises" ciblant ses diplomates. "Ces employés ont subi des lésions importantes en raison de ces attaques", notamment des pertes d'audition, des problèmes d'équilibre et de sommeil, des maux de tête, a souligné le responsable. Certains ont dû être rapatriés.

Le secrétaire d'État n'est donc pas allé jusqu'à fermer l'ambassade -une des options qu'il avait dit étudier-, et n'a pas accusé les autorités cubaines d'être à l'origine des "attaques", soulignant leur coopération avec les enquêteurs américains.

Fergie et Josh Duhamel divorcent après huit ans de mariage
Après 13 ans de vie commune et 8 ans de mariage, la chanteuse Fergie et l'acteur Josh Duhamel ont annoncé leur séparation. Ils sont également les parents d'un petit Axl, âgé de quatre ans.

L'enquête n'a toutefois pas encore permis d'identifier la cause ni les auteurs de ces "attaques" et va se poursuivre "de manière dynamique", a promis Rex Tillerson. Cuba, qui dément en être la source, a autorisé la venue dans le pays d'une équipe d'investigation du FBI.

Les États-Unis n'ont pas encore ordonné aux diplomates cubains de quitter son territoire bien que cette sanction ait été envisagée par l'administration du président Donald Trump.

"Or les Cubains, qui avaient appelé à ne pas "politiser" cette affaire, ont toujours nié tout rôle et assurent remplir "rigoureusement" leurs "obligations" de protection du personnel diplomatique.

Le climat était déjà tendu entre les États-Unis et Cuba.

La nouvelle fusée de SpaceX fera Paris - New York en 30 min
Atterrissage d'urgence d'un Airbus A380 Air France (photos)