Une camionnette percute la foule à Barcelone, plusieurs blessés — Attaque terroriste

Une fourgonnette a percuté la foule à Barcelone faisant au moins 13 morts et plus de 50 blessés

Une fourgonnette a percuté la foule à Barcelone faisant au moins 13 morts et plus de 50 blessés

Les forces de l'ordre effectuaient des contrôles aux sorties de la ville, frappée vers 17H00 (15H00 GMT) par un attentat à la camionnette revendiqué par l'organisation jihadiste Etat islamique (EI). "Les assaillants de l'attaque de Barcelone étaient des soldats de Daesh", indique le communiqué, ajoutant que "l'opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition" internationale antijihadistes opérant en Syrie et en Irak. Selon les premières estimations, il y aurait au moins deux morts et plusieurs blessés.

Il y aurait une vingtaine de blessés, selon la Garde civile, qui a diffusé le signalement de l'auteur présumé des faits. Il mesurerait 1,70m.

18h29: Deux hommes armés se seraient retranchés dans un bar du centre de Barcelone, rapportent les journaux El Periodico et El Pais.

Le président de la Catalogne a par ailleurs annoncé que 2 hommes avaient été arrêtés. La police semble donc estimer que le périmètre est suffisamment sécurisé. Une fourgonette blanche serait montée sur le terre plein central pour foncer dans la foule. Le véhicule est actuellement fouillé à la recherche d'indices. "Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste", a-t-elle annoncé sur Twitter. "Il ne ralentissait pas du tout". En outre, par respect, la police espagnole appelle d'ores et déjà les internautes à ne pas diffuser les images des victimes.

La France affrontera l'Angleterre en quarts de finale
Femmes à l'Angleterre et l'Espagne sont devenus les derniers четвертьфиналистами du championnat d'Europe de football, qui se déroule aux pays-bas.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a fait savoir qu'il était en contact avec tous les services. La zone a été fermée par un cordon de sécurité.

Les mêmes services ont également, suite à l'incident, demandé la fermeture des stations de métro et des gares de train aux alentours de l'avenue Las Ramblas au centre-ville de Barcelone. Des dizaines de personnes ont été touchées selon Reuters. "Le Palais royal espagnol a assuré qu'" ils ne nous terroriseront pas.

La police de Catalogne a mis moins d'une heure avant de confirmer que Barcelone venait de subir une "attaque terroriste".

Une fourgonnette a percuté la foule sur La Rambla, une artère très passante de Barcelone, ce jeudi. "Nous restons unis et déterminés". "La guerre contre le terrorisme est bien notre défi", a déclaré le député, lui-même originaire d'Espagne. "Soutien aux victimes de cette attaque ignoble", a écrit Christian Estrosi, le maire de Nice sur Twitter.

Le taux de chômage en France retrouve son niveau de 2012
Séoul exclut tout risque de guerre — Corée du Nord