Un météore observé vendredi en France intrigue les internautes

La carte des signalements de l'IMO

La carte des signalements de l'IMO

Elle n'est pas passée inaperçue.

La traversée du ciel par un météore a fait sensation vendredi 4 dans le sud de la France. L'événement a fait réagir plusieurs internautes qui, d'une part tentent de comprendre sa nature, et d'autre part, expriment leur surprise. Aux alentours de 23 heures, l'objet a été observé dans le Sud du pays par de nombreuses personnes pour qui la météo était bonne.

La météorite traversait le ciel du sud-est vers le nord-ouest, rapporte SudOuest.fr qui cite les explications de l'IMO (l'International Meteor Organization).

Ces "gros bolides" ou plus communément appelés "boules de feu" traversent l'atmosphère terrestre tous les 15 jours environ, a indiqué François Colas, le directeur de recherche du CNRS à l'Observatoire de Paris et responsable du réseau Fripon (Fireball Recovery and Interplanetary Network).

VIH : les soins funéraires enfin autorisés pour les séropositifs
Un arrêté signé de la ministre de la santé Agnès Buzyn a été publié au Journal officiel, jeudi 20 juillet . Comme nous vous l'indiquions déjà en janvier dernier, elle prendra effet le 1er janvier 2018.

La météorite vue par les caméras du réseau d'observation FRIPON (FRIPON).

Joint au téléphone par le même journal en ligne, Louis d'Hendecourt, directeur de recherches au CNRS, confirme que la boule de feu vue dans le ciel entre Bordeaux et Marseille est "un météore".

Freiné par l'atmosphère, le météore s'est enflammé -d'où l'utilisation de l'appellation "boule de feu"- avant de se désintégrer en plusieurs morceaux à la fin de sa chute.

Si les témoins du phénomène astronomique parlent de "couleur verte", ce serait dû à "la présence de minéraux qui se vaporisent et émettent de la lumière", précise les chercheurs.

"L'excitation des supporters, ça c'est bon" — Unai Emery (PSG)