Un infirmier soupçonné du meurtre de 90 à 180 patients — Allemagne

Un infirmer allemand soupçonné du meurtre de 84 patients

Allemagne: Un infirmier soupçonné de 84 meurtres

Le bilan de douze années d'enquêtes sur l'infirmier allemand déjà incarcéré pour deux meurtres pourrait atteindre le chiffre d'au moins 90 victimes.

Concernant son mode opératoire, Niels Högel injectait des surdoses médicamenteuses à des patients qui se trouvaient déjà dans un état critique, ce qui provoquait chez eux des difficultés cardiaques.

L'infirmier avait déjà été condamné en 2015 à la perpétuité pour deux meurtres et quatre tentatives s'étant soldées par la mort des patients.

Les cliniques de Delmenhorts et d'Oldenbourg dans lesquelles l'infirmier a opéré seront soumises à une enquête pour déterminer les responsabilités car, d'après le chef de la police d'Oldenbourg, " les meurtres auraient pu être empêchés ".

Niels Högel, 41 ans, aurait tué au moins 90 personnes.

L1 : Metz 0-0 Monaco (mi-tps)
Le onze de Metz: Didillon - Rivierez, Diagne, Niakhaté, Assou-Ekoto - Cafu, Poblete - Jouffre, Cohade, Jallow - Roux. Malgré l'absence de Kylian Mbappé , l'AS Monaco est tout de même venu à bout d'un FC Metz bien en place ce soir.

L'infirmier a exercé en Allemagne de 2000 à 2005, ont soulignent les enquêteurs. Mais l'homme avait confessé dans l'intervalle auprès d'un psychiatre une cinquantaine d'homicides, entraînant l'ouverture de nouvelles investigations en janvier 2014. Les injections par piqûres qu'il pratiquait servaient à amener les patients au seuil de la mort, afin de démontrer sa capacité à les ramener à la vie, avait-il expliqué, invoquant comme autre mobile "l'ennui".

"Qui sait combien de crimes pourront encore être identifiés?", a admis ce lundi Thomas Sander, procureur à Oldenbourg.

"Le suspect ne peut pas se souvenir de chaque cas. Mais dans plus de 30 cas, il se souvenait des patients concrètement et de son comportement", a précisé la chef du parquet de cette ville, Daniela Schiereck-Bohlemann.

Il s'agit d'une affaire d'une ampleur exceptionnelle. Un an plus tôt, une infirmière du prestigieux hôpital de la Charité, à Berlin, avait été condamnée à la même peine pour le meurtre par surdose de cinq patients.

Un jeu Game of Thrones édité par Bethesda ?