Le conducteur de la camionnette identifié — Attentat Barcelone

L'Espagne pense avoir déjoué une autre attaque après Barcelone

L'Espagne pense avoir déjoué une autre attaque après Barcelone

La traque s'étend à toute l'Europe. La police avait diffusé lundi un avis de recherches décrivant le fugitif comme un homme d'1,80m à la peau mate, et très dangereux. Que sait-on de Younès Abouyaaqoub?

Concernant la France, Le Parisien a rapporté dimanche que l'Audi utilisée dans l'attaque à Cambrils avait été flashée par un radar une semaine plus tôt en région parisienne. C'est maintenant chose faite: le suspect abattu est bien Younes Abouyaaqoub a confirmé la police catalane. Le signalement du Marocain de 22 ans a été transmis à toutes les polices du continent. Je veux qu'il se rende à la police. Les contrôles routiers ont été intensifiés le week-end dernier, notamment dans la province de Gérone, frontalière avec la France.

"Les douze membres de la cellule jihadiste sont neutralisés", annonce le chef de la police catalane. Disparu depuis mardi dernier, il semblerait qu'il soit mort, à Alcanar dans l'explosion de la maison mais cette information n'a toujours pas été confirmée par le major Trapero.

Dans la salle de prières, les noms de deux des 12 suspects des attentats apparaissent dans la liste des donateurs de fonds à la mosquée, dont celui de Younès Abouyaaqoub.

Collision au large de Singapour, dix marins disparus
Une large brèche a permis à l'eau de s'engouffrer à la suite de la collision avec le navire marchand Alnic MC . Pourtant, le destroyer est parvenu à atteindre le port de Singapour malgré les dommages.

Parallèlement, la police enquête sur les possibles ramifications internationales de la cellule, dont plusieurs membres se sont déplacés à l'étranger. Imam recherché, conducteur identifié.

L'imam lui-même est mort dans une déflagration accidentelle la veille de l'attentat de Barcelone.

Le tweet de la police catalane annonçant l'identification ne nomme pas le fugitif mais le responsable de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn a déclaré sur Radio Cataluna: "Tout porte à croire que Younes Abouyaaqoub était au volant de la camionnette". Il s'en est alors pris à Pablo Perez, un homme qui garait sa Ford Focus. En revanche, il était toujours en possession de ses lunettes de soleil, de fausses Ray Ban. Il aurait ainsi traversé une grande partie de Barcelone, jusqu'à la zone universitaire. Mais les premières constatations montrent que l'homme est mort de blessures à l'arme blanche, ce qui a rapidement conduit les enquêteurs à rapprocher l'affaire des événements de la soirée. Les policiers tirent sur la voiture, qu'ils retrouveront plus tard abandonnée à côté du bâtiment Walden, à Sant Just Desvern, avec à l'arrière le corps sans vie de l'infortuné automobiliste. Il est désormais officiellement considéré comme la 15ème victime des attentats de Catalogne.

"Nous n'avons pas d'informations spécifiques sur ce sujet mais cela ne peut évidemment pas être exclu", répondait Josep Lluis Trapero, interrogé sur cette hypothèse lors d'une conférence de presse. C'est après ce meurtre que les enquêteurs ont perdu la trace du suspect.

Le divorce par répudiation express est désormais interdit — Inde