Le Brésil ouvre 4 millions d'hectares de forêt amazonienne à l'exploitation minière

La forêt amazonienne ouverte à l'exploitation minière

YASUYOSHI CHIBA AFP

Le décret présidentiel de mercredi 23 août 2017 situés entre les États du Para et Amapa (nord).

Au Brésil, pendant qu'une immense partie de la forêt amazonienne vient de perdre son statut de réserve naturelle, les exploitants miniers jubilent...

L'ouverture à l'exploitation minière d'une gigantesque surface de forêt amazonienne de la taille du Danemark a déclenché des protestations au Brésil.

Le divorce par répudiation express est désormais interdit — Inde
Six femmes victimes de la pratique avaient engagé un recours en novembre 2016 pour obtenir l'abolition de cette procédure. Cette association d'organisations musulmanes jugeait le triple talaq "répréhensible" mais s'opposait à son interdiction.

Mais déjà en avril dernier, un document officiel du ministère des Mines et de l'Énergie du pays tentait de démontrer qu'en ouvrant la réserve au secteur privé, sa dissolution " permettrait d'exploiter le potentiel minier de la région ".

La déforestation menace chaque jour un peu plus l'Amazonie.

Mais le gouvernement Temer a été régulièrement accusé par des ONG de brader la forêt amazonienne sous pression du puissant lobby de l'agro-business et des intérêts des compagnies minières. De nombreuses tribus indiennes vivent en effet dans cette zone.

Le Texas et la Louisiane sous la menace de l'ouragan Harvey