Edmilson : "Le PSG ? Un pas en arrière pour Neymar"

Barça : Neymar, Bartomeu régle ses comptes

Mercato. Le président du Barça tacle Neymar et le PSG

"Neymar a fait partie de notre club, mais aujourd'hui, cela fait partie de l'histoire. Nous aurions préféré plus de franchise" a-t-il déclaré pour règler ses comptes avec Neymar avant de s'en prendre au PSG.

Bastia jouera bien en National 1 mais perd son statut pro
Il faudra donc attendre le 18 août pour voir Bastia se déplacer à Dunkerque. En revanche, le SCB s'est vu retirer son statut professionnel.

"Aucun joueur n'est au-dessus du Barça", Josep Maria Bartomeu s'est exprimé ce lundi devant des supporteurs du FC Barcelone. Le président a ajouté que lui et ses collaborateurs ne partageaient " pas sa décision " qui était, bien entendu, de signer à tout prix au Paris Saint-Germain au cours de ce marché des transferts. "Nous avons anticipé qu'il pourrait partir, c'est pourquoi nous avons augmenté sa clause de cession dans le nouveau contrat". Aucun intérêt personnel ne peut être supérieur à celui du Barça. Offensif dans son discours, Bartomeu entend l'être aussi sur le marché des transferts et a assuré plusieurs arrivées à venir. Silencieux jusqu'à présent, le président catalan Josep Maria Bartomeu, qui a tout tenté pour conserver son "N" de la "MSN", est sorti de sa réserve lors d'un congrès. "La forme n'est pas correcte", a-t-il lancé. Il ne s'est pas comporté comme nous l'attendons d'un joueur du Barça. L'engagement de Lionel Messi avec le Barça devrait être un exemple pour nos joueurs, ou ceux qui voudraient nous rejoindre. Nous sommes un club avec 118 ans d'histoire, avec de grands joueurs, avec plus 140 000 socios. Comme Andrés Iniesta, avec qui nous négocions pour qu'il prolonge sa carrière sportive avec le Barça. "Ce club est à nous, pas à un cheikh ou un oligarque.". le PSG appréciera sûrement cette amabilité. "Mais, malgré tout le respect que j'ai pour le PSG, il a une grande équipe, mais il est toujours un ton en dessous".

Une voiture fonce sur des militaires en France