Cap Corse : l'incendie progresse moins vite mais n'est pas maitrisé

L'île est en proie à des incendies importants depuis trois jours

Corse : plus de 300 hectares de végétation partis en fumée

Près de 240 hommes et 45 engins sont engagés, mais les avions ne peuvent pas voler à cause des rafales de vent.

Le sud-est de la France et la Haute-Corse sont touchés par de nombreux feux de forêt depuis juillet, qui ont détruit près de 7.000 hectares de végétation. Au cours de cet échange téléphonique avec le colonel Charles Baldassari, le chef de l'État a exprimé "sa pleine solidarité aux sapeurs-pompiers et salué leur pleine mobilisation".

L'incendie qui s'est déclaré à Ogliastro, jeudi soir, s'est dirigé vers l'est du Cap Corse et menace désormais les communes de Sisco et Pietracorbara.

Sept cents personnes ont été évacuées par précaution: 500 se trouvant au camping de Pietracorbara et 200 au camping de Sisco. par ailleurs, une dizaine de randonneurs sur le circuit G20 ont été mis à l'abri des flammes, a fait savoir le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory. Relayés également sur les réseaux sociaux, ils ont permis aux habitants de Montesoro d'identifier un homme et de le maintenir sur place, en immobilisant son véhicule jusqu'à l'arrivée de la brigade anti-criminalité (Bac). Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, près de Calvi (nord-ouest de la Corse), 'ne progresse plus', précise la préfecture. Ce samedi midi, le feu est fixé, mais les pompiers sont toujours sur le qui-vive.

Edmilson : "Le PSG ? Un pas en arrière pour Neymar"
Offensif dans son discours, Bartomeu entend l'être aussi sur le marché des transferts et a assuré plusieurs arrivées à venir. L'engagement de Lionel Messi avec le Barça devrait être un exemple pour nos joueurs, ou ceux qui voudraient nous rejoindre.

Le niveau d'alerte orange, quatrième échelon de gravité sur cinq, sera maintenu au moins jusqu'à la fin de la journée de lundi, en raison de prévisions météo marquées par une forte chaleur, avec des températures approchant les 40 degrés Celsius dans le centre du pays, mais aussi par des vents forts et de direction inconstante.

A Sisco, deux Canadair tentent ce samedi matin d'éteindre le feu, un troisième est attendu dans la matinée, pour appuyer les 230 sapeurs-pompiers au sol.

La vigilance est donc de mise pour les autorités.

Venezuela : Donald Trump n'exclut pas une opération militaire sur place