Burkina Faso : attaque terroriste contre une restaurant fréquenté par les expatriés

Vue de l'intérieur du café Capuccino qui avait été attaqué en janvier 2016 par des jihadistes au moment de sa réouverture le 10 juin 2017 à Ouagadougou- AFP

Vue de l'intérieur du café Capuccino qui avait été attaqué en janvier 2016 par des jihadistes au moment de sa réouverture le 10 juin 2017 à Ouagadougou- AFP

L'attaque du restaurent "Istanbul", menée par des jihadistes présumés, a fait 18 morts et une dizaine de blessés, selon le bilan fait par le gouvernement burkinabé.

Le Burkina Faso a été ciblé par une attaque terroriste ce dimanche 13 août au soir. "Jean-Yves Le Drian a également salué le travail des forces de sécurité et des autorités burkinabè" a fait savoir le Quai d'Orsay. "Le nombre total des assaillants est inconnu", indique un officier de l'armée burkinabè. "La France est aux côtés du peuple et des autorités burkinabés dans ce moment douloureux et se tient prête à leur porter assistance ".

En janvier 2016, un attentat revendiqué par Al-Qaïda contre un café situé à une centaine de mètre du restaurant " Istanbul " avait déjà fait de nombreuses victimes. En janvier 2016, des assaillants lourdement armés avaient lancé une attaque contre le restaurant Capuccino et un hôtel, des espaces régulièrement fréquentés par des expatriés. Sur une vidéo diffusée sur Twitter, on peut entendre des tirs nourris.

L'incroyable CSC de 40m de Kondogbia
L'Inter s'est imposé 2-1 face à Chelsea ce samedi lors du dernier match de l'International Champions Cup. Sous l'insistance de Michy Batshuayi, Milan Skriniar a presque marqué contre son camp (39e).

Après avoir évacué le périmètre, les forces de sécurité - gendarmerie, police et armée - ont donné l'assaut vers 22h15 contre les assaillants retranchés dans l'immeuble qui abrite le café. Selon des sources au sein de l'hôpital de Ouagadougou, où ont été évacués les blessés, la majorité des victimes est arrivée dans un " état critique ".

"Nous sommes débordés ", a confié dans la nuit un chirurgien à l'AFP sous couvert d'anonymat. "Trois sont pris en charge actuellement en bloc opératoire". "(.) J'en appelle à la vigilance, à la solidarité et à l'unité de toute la Nation pour faire face à la lâcheté de nos adversaires", a réagi Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso. En octobre 2016, une précédente attaque avait fait six morts, quatre militaires et deux civils. Le procureur et des membres du gouvernement sont sur place pour les "constats d'usage", précise notre correspondant, avant que la police scientifique ne commence son travail. L'attaque avait, par la suite, été revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Le bilan de cet attentat est lourd, 19 personnes mortes et huit autres blessées.

312 morts selon un dernier bilan — Sierra Leone