26 Français blessés, dont au moins 11 gravement (Le Drian) — Attentat Barcelone

Le bilan de l’attentat de Barcelone s’alourdit le Palais royal et le Premier ministre condamnent l’attaque

Attentat de Barcelone : 26 Français parmi les blessés

Huit Français sont gravement blessés sur les 28 touchés par la série d'attaques qui a frappé la Catalogne jeudi, a annoncé vendredi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, donnant un nouveau bilan. Une voiture-bélier a foncé sur la foule sur l'avenue de La Rambla, faisant, au total, 13 morts et une centaine de blessés de 18 nationalités différentes.

Le conducteur de la camionnette a pris la fuite sans un mot après avoir fauché les passants qui baguenaudaient parmi les kiosques à fleurs et à souvenirs. L'attentat a été revendiqué par l'organisation Etat islamique dans la soirée. Rapidement déjoué par la police catalane qui a abattu les cinq "terroristes présumés", l'attentat aura tout de même fait sept blessés.

Un Marocain, Driss Oukabir, a été arrêté jeudi à Ripoll à une centaine de km au nord de Barcelone, tandis qu'un Espagnol à l'identité non révélée né à Melilla, enclave espagnole au Maroc, a été arrêté à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, après l'explosion mercredi soir d'une maison dont la police croit que les occupants préparaient un engin explosif.

Mort de Simon Carpentier, co-fondateur du groupe Her
Simon Carpentier est à la basse et au chant - il passera plus tard à la guitare - et Victor Solf aux claviers et au chant. Amis d'enfance, les deux musiciens avaient commencé leur carrière ensemble avec le groupe The Popopopops en 2007.

Au cours de ce deuxième attentat, six civils - dont un est dans un état critique - et un policier ont été blessés, d'après les informations communiquées par les services d'urgence de Catalogne sur leur compte Twitter. Les dirigeants du monde entier ont condamné ces attentats et appellent à combattre les terroristes.

J'avais demandé dès l'annonce de l'attaque l'ouverture d'une cellule de crise au ministère de l'Europe et des affaires étrangères afin de faire le point sur la sécurité de nos compatriotes à Barcelone et de répondre à leurs proches.

- Le campement sauvage de migrants de la porte de la Chapelle, à Paris, déjà évacué le 7 juillet dernier, l'a de nouveau été ce vendredi 18 août au matin.

Séoul exclut tout risque de guerre — Corée du Nord
Mort d'un jeune lors d'une rixe avec des migrants — Pas-de-Calais