VIH : les soins funéraires enfin autorisés pour les séropositifs

L'interdiction des soins funéraires levée pour les séropositifs

C'est officiel, à partir de 2018 les personnes séropositives pourront recevoir des soins funéraires

Les personnes séropositives décédées pourront désormais recevoir des soins funéraires, ce qui leur était interdit depuis 1986, selon un arrêté paru jeudi au Journal officiel. Comme nous vous l'indiquions déjà en janvier dernier, elle prendra effet le 1er janvier 2018. Une pratique qui leur était interdite depuis près de 31 ans. Un arrêté signé de la ministre de la santé Agnès Buzyn a été publié au Journal officiel, jeudi 20 juillet.

Les soins de conservation des corps - dits thanatopraxie -, qui visent à retarder le processus de décomposition, consistent en particulier à injecter dans le système vasculaire un produit antiseptique et conservateur à la place du sang.

Elles avaient, rappelle Le Monde, rappelé à cette occasion "qu'aucun cas de transmission du VIH à un professionnel des soins funéraires dans le cadre de son activité [n'avait] été rapporté".

Les soins funéraires pour les personnes décédées du VIH (mais aussi de la rage ou de certaines hépatites virales) sont interdits depuis 1986 en France, notamment à cause du "discours associant encore et toujours séropositivité et dangerosité" du risque de contamination du thanatopracteur, la personne qui prodigue les soins funéraires.

Formule 1. Valtteri Bottas en pole position du Grand Prix d'Autriche
Avec les 25 points décerné au vainqueur, Bottas conforte sa troisième place (136 points) et se rapproche d'Hamilton . Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté ce dimanche le Grand Prix d'Autriche sur le circuit de Spielberg.

Une décision saluée par les associations. L'association ActUp annonce d'ailleurs qu'elle restera vigilante quant à l'application de cette nouvelle mesure par les thanatopracteurs "dont une partie est très réticente face à la fin de cette discrimination".

Cette interdiction était depuis bien longtemps jugée discriminatoire par les associations de lutte et de prévention contre le sida.

"C'est une grande victoire dans la lutte contre la sérophobie et pour la dignité des personnes séropositives et de leurs proches ", a réagi l'association Aides sur Twitter.

Affaire russe : Trump désavoue son ministre de la justice