Deux policiers israéliens tués à Jérusalem

Les forces d'occupation bouclent les accès à la mosquée al-Aqsa

Jérusalem : La police israélienne tue 3 assaillants, pas de prière à Al Qods

Trois Palestiniens armés ont ouvert le feu dans la vieille ville, à côté de l'esplanade des Mosquées, avant d'être abattus dans le périmètre du lieu saint.

Les assaillants ont été abattus sur l'esplanade des Mosquées.

Les trois assaillants ont tiré en direction de policiers israéliens. Un Palestinien soupçonne les Israéliens de vouloir mettre la main sur cette zone, en multipliant les mesures de sécurité: "Ils veulent reproduire ici ce qu'ils ont fait à la mosquée d'Hébron". Le mufti de Jérusalem, Mohammed Hussein, selon l'un de ses gardes du corps, aurait été interpellé par "une unité spéciale " de la police israélienne, alors qu'il se trouvait en réunion près de la porte des Lions et qu'il dénonçait le bouclage de l'esplanade des mosquées et l'annulation des prières. Les forces de l'ordre les ont poursuivis et après un échange de tirs, les assaillants ont été tués, d'après la police de l'Etat hébreu, rapporte l'AFP.

Aujourd'hui, l'esplanade des Mosquées occupe la majeure partie du mont du Temple avec deux monuments majeurs de l'islam: la mosquée al-Aqsa et le dôme du Rocher.

Cet endroit est régulièrement le théâtre d'affrontements entre Palestiniens et extrémistes israéliens, mais des heurts d'une telle violence, avec des armes à feu, n'étaient pas arrivés depuis des années au sein de la Vieille ville de Jérusalem-Est, occupée par Israël, ce que les Palestiniens n'ont jamais digéré. Le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan, qui s'est rendu sur place, a qualifié l'attaque d'"événement extrêmement grave".

Calif. congressman introduces articles of impeachment for Trump
A successful vote for impeachment would require a majority in the House, where Republicans have 46 more seats than Democrats . But a president can only be convicted and removed from office by a two-thirds vote of the Senate, which has never happened.

Nous devrons réévaluer toutes les dispositions de sécurité sur le mont du Temple et ses environs.

Selon les médias israéliens, c'est la première fois depuis 2000, au moment de l'explosion de la deuxième intifada, que les prières du vendredi sont annulées.

En plein préparatifs d'un déplacement en Europe - notamment à Paris où il doit être reçu dimanche 16 juillet par Emmanuel Macron -, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'est entretenu au téléphone avec le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui a condamné l'incident.

Deux policiers israéliens ont été tués dans l'assaut.

Barguil s'impose en Bleu-Blanc-Rouge à Foix
Trump caught on tape complimenting Macron's wife's body