Calogero rend hommage aux victimes et termine sa prestation en larmes — Nice

Trop ému, Calogero n'a pas pu finir sa chanson à Nice

VIDÉO. Revivez le concert très émouvant de Calogero en hommage aux victimes de l'attentat

Le 14 juillet, 86 personnes - dont 15 enfants - perdaient la vie dans un attentat au camion-bélier alors qu'elles venaient d'assister au traditionnel feu d'artifice. Après une cérémonie officielle dans l'après-midi, en présence notamment d'Emmanuel Macron, de François Hollande et de Nicolas Sarkozy, des hommages artistiques étaient prévus le soir. Ce 14 juillet était aussi l'occasion de rendre hommage aux victimes du terrible attentat qui a endeuillé la baie des anges un an plus tôt.

L'émotion était palpable ce vendredi 14 juillet à Nice. (.) Nous sommes comme des feux d'artifice/Vu qu'on est là pour pas longtemps/Faisons en sorte tant qu'on existe/De briller dans les yeux des gens.

Ce que veut faire Emmanuel Macron — Réforme des institutions
Les deux formations politiques réclament depuis longtemps l'instauration de la proportionnelle pour les élections législatives. Une urgence matérialisée par la situation de la France, et qui appelle notamment aux institutions d'aller vite, dans l'action.

A 22h34, heure de l'attentat de 2016, juste après une minute de silence, Calogero est monté sur la scène du concert hommage à Nice pour interpréter sa chanson "Feux d'artifice", choisie par les familles des victimes.

Toutefois, vers la fin de la chanson, Calogero a fondu en larmes devant l'assemblée et après avoir vainement tenté de se ressaisir afin de terminer son morceau, le chanteur a laissé l'émotion l'envahir. Mais, au moment d'entonner les derniers vers, Calogero est pris par l'émotion.

Matthews gagne, Aru perd gros — Tour de France