Armée de l'Air : un général utilisait un Alphajet pour ses déplacements personnels

Enquête interne à l'armée de l'Air sur un général mis en cause par Le Canard enchaîné
SIRPA AIR  AFP  Archives
 HO

Enquête interne à l'armée de l'Air sur un général mis en cause par Le Canard enchaîné SIRPA AIR AFP Archives HO

L'hebdomadaire satirique a révélé que le général Richard Reboul se serait servi d'un Alphajet, appartenant à une base-école située à Bordeaux où il est en poste, afin de partir en week-end dans sa propriété de Provence et de revenir sur la base le lundi matin. Il aurait réquisitionné un Alphajet, l'avion emblématique de la Patrouille de France, sur lequel s'entraînent les futurs pilotes de chasse. Mais qui doit sans doute être bien au-dessus du prix d'un aller-retour Bordeaux / Salon-de-Provence en avion classique (environ 2048 euros) et du prix d'un aller-retour Bordeaux / Salon-de-Provence en train ou en voiture (environ 200 euros).

Le général aurait également mobilisé un avion de transport militaire de six places (TBM-600), avec pilote et copilote, selon le Canard enchaîné. Les inspecteurs généraux ont été saisis pour " clarifier les faits et vérifier les circonstances d'emploi des moyens aériens, dans le cas d'espèce et plus généralement ", afin de constater une éventuelle " utilisation abusive des moyens ", précise encore ce document. Une enquête a par ailleurs été ouverte le 23 juin par l'Inspection de l'armée de l'air, saisie par le chef d'état-major. "Au vu des conclusions du rapport, la Ministre tirera les conséquences qui s'imposent ", affirme le Ministère dans un communiqué.

"Des informations sur une utilisation abusive de moyens aériens par un haut responsable militaire sont remontées jusqu'à la ministre des Armées", a indiqué le ministère dans un communiqué, que l'agence AFP a pu consulter.

Etats-Unis: un policier poignardé dans un aéroport
La police du Michigan a précisé que Neville se trouvait dans un "état satisfaisant" après avoir été opéré. Quant au couteau dont il s'est servi, il a été acheté aux États-Unis, a-t-il aussi confirmé jeudi.

Ancien pilote de chasse et d'essai, Richard Reboul a travaillé sur le programme Rafale, été directeur de l'enseignement à l'Ecole de l'air de Salon de Provence et a commandé le Centre d'expériences aériennes militaires (CEAM) à Mont-de-Marsan.

Il a été nommé commandant en second des Forces aériennes (500 unités et 23 000 personnes) en septembre 2016.

France : Simone Veil décédée