Voile : le trimaran Actual Ultim dans The Bridge

Le multicoque'Macif de François Gabart au départ de la course transatlantique'The Bridge contre le Queen Mary 2 le 25 juin 2017  AFP

Le multicoque"Macif de François Gabart au départ de la course transatlantique"The Bridge contre le Queen Mary 2 le 25 juin 2017 AFP

Quatre maxi-trimarans exceptionnels vont s'élancer ce dimanche depuis Saint-Nazaire, pour The Bridge, une régate inédite à travers l'Atlantique et jusqu'à New York. "La compétition sportive entre nous est magnifique". Un air de pionniers a flotté, dmanche à 18 h 15, quand le Queen Mary 2 a largué les amarres du quai de Saint-Nazaire, port qui l'a vu naître en janvier 2004. Le Queen Mary 2 construit à Saint-Nazaire a laissé une grande tristesse dans la ville où 16 personnes ont perdu la vie et 29 autres blessées dans l'accident de novembre 2003. D'après les statistiques, seule une météo exceptionnelle, qui se présente une fois tous les dix ans, permettrait aux trimarans Ultimes, pourtant capables d'accélérations fulgurantes - 40 nœuds et plus - de voler la vedette au géant d'acier en baie de New York.

François Gabart en est conscient: "il y a de grandes chances" que les multicoques perdent. De favoris, oui, mais seulement entre les quatre bateaux à voile. "Ils vont devoir se creuser les méninges pour aller chercher une dépression".

Un anticyclone situé au-dessus de l'Atlantique, présent sur l'ensemble de la transatlantique, devrait compliquer la tâche des skippers. Ceux-ci ne devraient dons pas passer sous le pont Verrazano avant huit jours.

Le champion américain Michael Phelps va nager contre un requin
Phelps , âgé de 31 ans, a pris sa retraite de sportif de haut niveau en août dernier après les Jeux de Rio, où il est allé chercher cinq nouvelles médailles d'or et une d'argent.

Laurent, papa baulois parti en solo avec Juliette, sa fille et Nathan, l'enfant d'une amie, va vivre à fond ce moment privilégié. "En multicoques, ça se crée et ça perd très vite un avantage", prédit le navigateur.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

" "22 millions d'assurés en moins si " Obamacare " était abrogée — USA
Témoignage d'un employé d'une entreprise française touchée — Cyberattaque