VIDÉO. Poignées de main et bousculade: le show de Trump à l'Otan

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg le 18 mai 2017 à Bruxelles

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg le 18 mai 2017 à Bruxelles

La poignée de main avec Emmanuel Macron a été encore plus soutenue que la précédente, au point d'amuser les autres chefs d'État.

A l'issue de la rencontre, qui a duré plus d'une heure et demie et qui s'est déroulée en anglais, le président français a fait état d'un "long échange", "extrêmement direct et très franc".

Trump s'est lui-même décrit comme un "germophobe" et il a déjà déclaré que la poignée de main est "barbare".

Assis à ses côtés dans un salon de la résidence, Emmanuel Macron s'est dit "très heureux" de rencontrer Donald Trump. Le budget de la défense américaine représente 68% du total des dépenses des membres de l'alliance, et il a appelé à un rééquilibrage en invitant chaque pays a hausser son budget dans le domaine à hauteur de 2% de son PIB d'ici 2024.

"La plus grande tâche aujourd'hui est la consolidation du monde libre tout entier autour de ces valeurs, et pas seulement autour d'intérêts", a plaidé le président du Conseil.

Au menu de ce déjeuner de travail organisé dans la salle à manger au décor d'inspiration japonaise de l'ambassade américaine: tomate et mozzarella de bufflonne, filet de veau pommes chateaubriand et duo de mousses au chocolat belge. Le président américain n'a pas été avare de compliments envers son homologue français, dont il a salué la campagne "incroyable " qui lui a permis de remporter une "formidable victoire ".

Ligue des champions: heureux qui comme Zidane
C'est une excellente équipe mais je crois que nous sommes meilleurs que la Juve. Gagner la Liga nous a calmés et maintenant nous avons une chance unique.

Après une première entrevue particulièrement intense à Bruxelles, les présidents français et américain se sont encore distingués par un geste peu ordinaire à la sortie d'un sommet de l'OTAN.

Donald Trump figurait parmi les premiers dirgigeants à l'avoir félicité après son élection, lui adressant dans un tweet ses "félicitations" pour "sa large victoire" et se disant "impatient de travailler avec lui!".

Lire aussi: Trump, Macron, Merkel... Mon souhait, c'est qu'il n'y ait aucune décision précipitée sur ce sujet de la part des Etats-Unis d'Amérique.

La décision américaine concernant l'accord sur le climat a été reportée à son retour d'Europe.

"Je lui ai rappelé l'importance de cet accord pour nous, l'importance de ces engagements pour la communauté internationale", a expliqué Emmanuel Macron, en réponse à une question lors d'une conférence de presse conjointe avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Le président des Etats-Unis n'arrivait pas en terrain conquis, puisqu'il avait fortement critiqué l'organisation militaire lors de sa campagne, la qualifiant d'"obsolète" et critiquant la règle qui veut que les alliés doivent se porter assistance si l'un d'eux est victime d'une agression extérieure.

Londres: "incident majeur" sur le London Bridge, "plusieurs victimes"
Trump, porteur d'un message "d'amitié, d'espoir et d'amour" à Ryad