Le parquet de Brest ouvre une enquête préliminaire — Affaire Ferrand

Au vu des nouveaux éléments, Richard Ferrand ne pourrait que démissionner

Sondage: Les Français pour la démission de 2 ministres

Mais elle a fait naître un soupçon de favoritisme dans un contexte rendu brûlant par la déflagration de l'affaire François Fillon durant la campagne présidentielle, écrit Reuters. Celle qui est aussi la vice-présidente du MoDem a déposé plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre la députée européenne du FN Sophie Montel, qui est à l'origine de la procédure.

Soutien de longue date de M. Macron, le centriste Jean Arthuis est également ciblé. Mais une large majorité de Français estime que les ministres Richard Ferrand et Marielle de Sarnez, sous le coup, elle, d'une enquête préliminaire dans l'affaire des assistants parlementaires du Parlement européen, devraient démissionner, selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico publié ce mercredi. A cette époque, Richard Ferrand était directeur-général de la mutuelle, tandis que sa compagne était un conseil juridique et propriétaire officielle des locaux, via une société civile et immobilière (SCI). Elle "aura pour but de recueillir tout élément permettant une analyse complète des faits et de rechercher si ceux-ci sont susceptibles ou non de constituer une infraction pénale en matière d'atteintes aux biens, de manquements au devoir de probité et aux règles spécifiques du code de la mutualité", est-il indiqué.

Christophe Castaner a lui reconnu 'un malaise perceptible'.

Quelques fausses notes ont aussi émaillé les investitures de La République en marche pour les élections législatives, malgré un important travail de filtrage du parti.

"Je ne suis pas mis en cause par la justice", a répété plusieurs fois mercredi le député du Finistère, qui devait se rendre dans la soirée au "dîner républicain" organisé par le président Macron à Vannes.

Le groupe jihadiste EI revendique l'attentat de Manchester
Walker a dit avoir été blessé au pied par un éclat de métal et sa femme a été blessée à l'estomac. Un mouvement de panique a rapidement gagné les spectateurs. "Je n'ai pas de mots".

"Tout ce que j'ai fait dans ma vie professionnelle est légal, public, transparent", a réagi mercredi au micro de France Inter M. Ferrand, un très proche d'Emmanuel Macron, en excluant de démissionner malgré les attaques répétées de l'opposition.

"Le gouvernement doit apporter les réponses (aux questions) que les Français se posent. (...) Pendant dix jours, ça nous laisse une excellente vitrine du macronisme réel", a raillé le leader de la France insoumise lors d'une conférence de presse.

Faut-il s'abstenir de voter les lois dont on connaît le sujet?

Du côté de l'exécutif, on joue pour l'heure en rangs serrés.

Le chef de l'Etat élu le 7 mai a tenu en Conseil des ministres à "appeler à la solidarité, la responsabilité", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner. "Parce qu'il le connaissait bien", a-t-il dit. Comme ne le cache pas sa déclaration d'intérêts remplie en janvier 2014 et transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), après avoir quitté la direction des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand a conservé auprès de son successeur, Joëlle Salaün, un poste de "chargé de mission", rémunéré à hauteur de 1 250 euros par mois comme le révèle Le Monde. "Vu l'ampleur de ce que veut faire Macron, il serait préférable que Ferrand le protège ainsi en se plaçant devant les électeurs".

Nouvelle arrestation, 14 personnes en garde à vue — Manchester