Jugé trop "dur" avec son équipe, Hanouna se défend

Cyril Hanouna- TPMP: Sa tendre déclaration d’amour aux fanzouzes sur Twitter

TPMP : Cyril Hanouna appelle le tennisman Stanislas Wawrinka (Vidéo)

Sa motivation s'est mise en berne et le tintamarre des interrogations personnelles se sont bousculées dans sa tête, la menant à une large réflexion sur son avenir, pas simplement dans TPMP, mais à la télévision au sens large.

Quelques semaines après son annonce, Enora Malagré est cependant revenue sur les raisons de son départ lors d'une interview accordé à Pure Médias. Le magazine Marianne a rencontré le présentateur Cyril Hanouna pour lui proposer de s'exprimer sur ces questions. Elle doit donc beaucoup à Cyril Hanouna, et le respecte pour ça, même si elle n'était plus tellement en accord avec son attitude ces derniers temps. "Je sentais que mes interventions n'intéressaient plus vraiment Cyril", a-t-elle dit à PureMédias. Et au-delà de la personnalité de son patron, c'est le ton qu'il a donné au programme qui a commencé à lui échapper. Selon elle il était devenu assez sévère avec elle. Enorme erreur. Personne ne l'est, personne n'est essentiel, tout le monde est remplaçable. Un départ qui intervenait en pleine polémique après le canular téléphonique jugé homophobe qui a entraîné l'ouverture d'une procédure de sanction par le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Ce qui m'a dérangé, c'est une réaction, la mienne.

"Celle qui insiste pour dire que " Cyril Hanouna n'est pas homophobe", affirme s'en vouloir " d'avoir ri à quelque chose qui n'était pas drôle, qui peut s'apparenter à de l'homophobie ordinaire.

Alsace: elles protestent en haut d'une grue
Il était aux alentours de 4h30, mercredi matin, lorsque ces deux mères de famille ont entrepris de monter au sommet d'une grue. Une action qui, comme bien d'autres avant elle dans un semblable contexte , avait pour but de faire entendre une réclamation.

Dans l'Obs, elle a expliqué être partie car "les deux dernières années, l'ambiance a changé". "Moi-même, qui suis très militante, je me suis retrouvée à rire", a-t-elle expliqué, poursuivant: " dans cette émulation de bande, j'ai complètement oublié mes valeurs". "Je suis un peu honteuse d'avoir participé à cette séquence", poursuit-elle dans Ozap. En coulisses comme sur le plateau, on ne fait que rigoler.

Malgré ses propos, l'ex animatrice ne crache pas non plus dans la soupe, elle reconnaît qu'avant l'émission, elle était "que dalle". Toutefois, Enora a confié sur RMC comment l'animateur phare de C8 avait réagi: "Il n'a plus envie surtout qu'on parle des polémiques et c'est exactement ce qu'on est en train de faire". Je refais des entretiens d'embauche, où je mets une jolie chemise et m'exprime correctement.

Santos craint le pire pour Guerreiro — Portugal