Alsace: elles protestent en haut d'une grue

Un négociateur a entamé le dialogue avec les familles

Un négociateur a entamé le dialogue avec les familles

Il était aux alentours de 4h30, mercredi matin, lorsque ces deux mères de famille ont entrepris de monter au sommet d'une grue. Une action qui, comme bien d'autres avant elle dans un semblable contexte, avait pour but de faire entendre une réclamation.

Les deux femmes, l'une mère d'un enfant autiste et l'autre d'un hyperactif, sont montées à 04h30 sur la grue à une quarantaine de mètres de hauteur et y ont déployé des banderoles indiquant: "En marche pour l'école", "Ecole MDPH: stop au sabotage" (Maison départementale des personnes handicapées, NDLR). Elles dénoncent un manque d'auxiliaires de vie scolaire pour leurs enfants respectifs, et possiblement, de manière plus large, pour celles et ceux rencontrant les mêmes handicaps.

Londres: "incident majeur" sur le London Bridge, "plusieurs victimes"
Elle a fait état de " plusieurs victimes ", à la suite de cet événement " qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau ". Une photo a été diffusée, montrant un homme à terre, portant manifestement une ceinture d'explosifs, entouré par la police.

La professionnelle qui assistait les deux enfants scolarisés dans l'école du village a terminé son contrat l'année dernière. Un de leurs soutiens explique que "l'enfant hyperactif n'a jamais eu droit à une AVS". L'année prochaine, Émilien aura une nouvelle AVS non formée, une nouvelle maîtresse...

La police et les pompiers sont sur place et des négociations ont été engagées par téléphone.

Mladenovic-Bacsinszky, un quart qui sent la poudre — Roland-Garros