À Reims, Marine Le Pen chahutée et obligée d'être exfiltrée — Présidentielle

Florian Philippot accuse les militants d’En Marche! d’avoir voulu organiser une bousculade

Florian Philippot accuse les militants d’En Marche! d’avoir voulu organiser une bousculade

Reims qui circulait sur Twitter.

Après l'intox de Marine Le Pen, celle de Florian Philippot.

Marine Le Pen, candidate du Front national au second tour de l'élection présidentielle, a été accueillie par des manifestants aux cris de " Marine, rends l'argent! La candidate a dû être évacuée par une porte dérobée, menacée par des jets d'oeufs. Avec une capture d'écran d'un message qui proviendrait de l'équipe du parti En Marche! de Reims, Florian Philippot demande à Emmanuel Macron une explication.

Le Pen exfiltrée de la cathédrale de Reims.

"Faut la tuer!", la "siffler", la "huer", la "bousculer". Des ballons et drapeaux Macron et Europe sont dispo au local! Premièrement, en démontrant que le format de l'heure n'est pas celui utilisé par Apple. "Tout d'abord, pour l'heure de la publication, c'est un "H" qui sépare l'heure des minutes alors que su un iPhone, ce sont ":" qui se trouvent à cet endroit.

De plus, aucune mention n'est indiquée sous le message " La tuer?

Sebastian Vettel est le plus rapide
Son coéquipier belge Stoffel Vandoorne n'a lui-même pas pu prendre le départ dimanche, à cause d'un nouveau problème de moteur. Pourtant 2e, il ne parvient pas à garder un bon rythme et Hamilton , son coéquipier, veut qu'il le laisse passer (27e tour).

C'est une capture d'écran d'un SMS supposé qu'il a reçu.

Au milieu des "Macron Président!", des "A bas le Front national", des "fascistes" et des "nazis", c'est d'abord Florian Philippot qui a eu toutes les peines du monde à se faire des plus discrets pour sa sortie.

Sans citer la fausse capture d'écran, Marine Le Pen a elle aussi mis en cause les militants d'En marche!.

Florian Philippot a quitté la cathédrale par son portail principal sous la protection d'un garde du corps, alors que restaient à l'intérieur Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan, dirigeant souverainiste de Debout la France qui sera son Premier ministre si elle est élue présidente.

'Les soutiens de M. Macron agissent dans la violence partout, même à la cathédrale de Reims', a accusé Mme Le Pen sur Twitter.

Rapidement démasqué par les internautes, le faux sms a aussi été détourné.

Bastia-OL, le boss des Girondins crie au scandale
Cristiano Ronaldo explose les compteurs (et c'est juste hallucinant)