À quoi ressemblera-t-il si Macron tient ses promesses — Gouvernement Philippe

Nicolas Hulot pourrait entrer dans le gouvernement Macron

Nicolas Hulot pourrait entrer dans le gouvernement Macron

Le soutien de l'ancien premier ministre Alain Juppé au premier ministre d'Emmanuel Macron et maire du Havre, Edouard Philippe, déplaît majoritairement au sein des militants de la droite et du centre, plus encore chez Les Républicains (LR).

Emmanuel Macron qui se veut le maîtres des horloges a dû les retarder de 24 heures pour annoncer la composition de son gouvernement. Du coup le premier Conseil des ministres du quinquennat est également reporté d'un jour, à jeudi, comme le Conseil de défense.

Le communiqué souligne que les ministres pressentis font l'objet de deux vérifications. Et elles devront vérifier que ces personnalités "ne se trouvent pas dans des situations de conflit d'intérêts au regard des informations dont dispose la HATVP".

Le souvenir de Thomas Thévenoud, l'éphémère secrétaire d'Etat au Commerce extérieur de François Hollande, victime selon ses dires d'une "phobie administrative" qui l'avait conduit à oublier de déclarer ses revenus au fisc est encore dans tous les esprits. Le temps de faire quelques vérifications, fiscales notamment. Sans grande surprise, dans cette ville où il a été réélu comme premier magistrat dès le premier tour des municipales en 2014, le regard porté sur son déménagement à Matignon est plutôt bienveillant. L'oeuvre n'est, certes, pas achevée, l'ampleur du résultat ne pourra pas se juger avant les législatives des 11 et 18 juin. A ce moment, le gouvernement de Bernard Cazeneuve comptait 17 membres (plus le premier ministre).

Mais les cinq nominations officielles concernent pour l'heure exclusivement des hommes, dont quatre énarques, comme M. Macron. Il chercherait ainsi à convaincre Nicolas Hulot, ancien présentateur de télévision et figure respectée de l'écologie, d'accepter un "ministère de la Transition écologique".

France/rumeurs de compte offshore: Macron porte plainte (entourage)
Un chiffre qui culmine à 62% chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, pourtant déterminants pour espérer l'emporter.

Une majorité de Français pense également que La République En Marche devrait sortir renforcée de cette nomination.

Carcassonne: en 1995, le nouveau premier ministre faisait ses classes à la préfecture Le nouveau premier ministre, Edouard Philippe, a fait ses classes dans l'Aude en 1995, lorsqu'il a intégré l'ENA.

Une trentaine d'élus de droite et du centre ont demandé lundi à leurs familles politiques de "répondre à la main tendue" par le nouveau président, élu sur un programme autoproclamé "et de droite et de gauche". Piliers de la campagne venus du PS, Richard Ferrand, Christophe Castaner et Gérard Collomb, donné favori pour l'Intérieur, semblent incontournables.

L'annonce de la composition du gouvernement devait avoir lieu mardi en fin de journée. Emmanuel Macron pourrait choisir de propulser de jeunes espoirs issus du monde de l'entreprise, comme Astrid Panosyan, passée par la direction du groupe immobilier Unibail-Rodamco, la spécialiste de la communication Axelle Tessandier, ou la productrice de cinéma Frédérique Dumas.

Les dossiers chauds en héritage — Hollande-Macron