Plagiat du discours de Fillon : Marine Le Pen " assume totalement "

Marine Le Pen

Marine Le Pen

Le 15 avril, le candidat de la droite louait dans son discours la géographie de la France, et notamment ses " frontières terrestres: les Pyrénées d'abord, qui engagent la France dans cet immense ensemble qu'est le monde hispanique et latin. "Il y a la frontière des Alpes, vers l'Italie notre soeur et, au-delà, l'Europe centrale, balkanique et orientale". Les supporters de François Fillon constateront eux, avec peut-être un peu d'amertume, que leur champion a fait écrire des pans de ses discours par un essayiste proche du Front national.

C'est l'une des explications à l'invraisemblable plagiat opéré par Marine Le Pen lors de son discours de Villepinte (Seine-Saint-Denis).

Mais pour le Front national, aucun problème à l'horizon.

Marine Le Pen a déclaré mardi avoir repris sciemment des phrases entières d'un discours de François Fillon pour faire "un clin d'oeil" à ses électeurs, dans un entretien avec Reuters.

Le Pen assume "totalement" la reprise du. IMAGES ET SONORES de Nicolas Bay, secrétaire général du FN, et de Louis Aliot, vice-président du FN.

Présidentielle. Le Pen fait retirer le drapeau européen du plateau de TF1
Une exigence acceptée par la chaîne, comme l'a annoncé le présentateur de l'émission Gilles Bouleau mardi soir. Le drapeau bleu à étoiles jaunes été retiré du fronton de plusieurs mairies frontistes.

"Le véritable plagiat en réalité, c'est Emmanuel Macron qui passe son temps à plagier François Hollande".

M. Macron et Mme Le Pen tentent maintenant tous les deux de séduire ceux qui avaient appuyé les neuf autres candidats éliminés après ce premier vote.

Paul-Marie Coûteaux avait auparavant démenti, dans des déclarations publiées mardi par le site du Journal du dimanche, avoir eu des contacts avec Marine Le Pen pour son discours.

Il rappelle également que ces passages sont en réalité inspirés d'un livre qu'il a publié en 1997 et intitulé L'Europe vers la guerre. Et de ponctuer ses messages d'une conclusion sans ambiguïté: "Nécessaire union des droites".

"Il est habituel que les hommes politiques lisent des discours écrits par des conseillers, qu'ils relisent et parfois retoquent, explique El Pais". Député européen souverainiste de 1999 à 2009 sous les couleurs du Rassemblement pour la France puis du Mouvement pour la France, il est ensuite à l'origine de la création du Siel (Souverainetés, indépendance et libertés) mais en perd la présidence en 2014 suite à des désaccords avec Marine Le Pen. Interrogé ensuite sur France Info, il a confirmé avoir livré des éléments à François Fillon mais pas à Marine Le Pen.