Mortalité routière: hausse de 18,1% en avril

Un gendarme contrôle au radar

Un gendarme contrôle au radar Crédit: AFP

Selon le bilan de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), le nombre de morts sur les routes françaises pendant le mois d'avril 2017 s'élève à 287. C'est le plus mauvais mois d'avril depuis 2011.

Peut-être serait-il temps de rappeler aussi aux cyclistes (+13 % par rapport à avril 2016) qu'ils ne disposent pas de carrosserie et d'apprendre aux piétons (+14 % par rapport à avril 2016) à traverser les routes, en regardant à droite et à gauche avant de s'engager plutôt que de fixer l'écran de leur smartphone, par exemple?

l'Ile-de-France, la Nouvelle-Aquitaine, les Pays de la Loire et Provence-Alpes-côte-d'Azur sont, en effet, celles qui totalisent un nombre de morts en hausse, non seulement sur ce mois, mais sur l'ensemble du premier trimestre 2017.

Concernant le nombre total de victimes d'accidents, tuées ou blessés, une hausse de 22% est également constatée, tout comme celui du nombre d'accidents faisant au moins un blessé (+18,5%).

L'affiche torride avec Virginie Efira, nonne et lesbienne
On entend déjà les voix des puritains s'élever: le mélange du sexe et de la religion a de quoi choquer les plus croyants. Elle tiendra le haut de l'affiche dans le nouveau film du réalisateur de "Basic Instinct".

"L'accidentalité des cyclistes et usagers de deux-roues motorisés est fortement impactée", précise la Sécurité routière qui constate que le deux-roues gagne du terrain, particulièrement en agglomération. Entre janvier et mars, le nombre de décès sur le réseau routier français avait reculé de 1,7 % par rapport à la même période de 2016. Ainsi, le Tarn enregistre 3 morts en avril 2017, contre aucun en avril 2016.

Reste que si l'augmentation du nombre d'accidents et de morts en avril s'explique par une affluence plus importante sur les routes, celle-ci est cependant la conséquence de manquements au Code de la route (excès de vitesse, usage du téléphone au volant) de l'alcool et de la consommation de stupéfiants.

Sur le mois d'avril, tous les indicateurs sont à la hausse.

Manuel Valls rejeté par " En marche "