Macron ménage Valls — Législatives

Recalé par En marche!, Manuel Valls est-il en passe d'être mis à la porte du Parti socialiste? Le président de la Commission d'investiture Jean-Paul Delevoye a déclaré que le parti va annoncer jeudi environ 450 noms dont ils sont certains. Pire, le président de la Commission nationale d'investiture du mouvement a affirmé ce mercredi matin que l'ancien premier ministre n'était pas éligible aux critères définis par En marche!.

Le secrétaire général de La République en marche!, Richard Ferrand, a annoncé jeudi que le mouvement avait décidé ne pas donner l'investiture du parti d'Emmanuel Macron à M. Valls, précisant qu'il ne lui opposerait pas de candidat.

"L'idée, contrairement à ce que l'on dit, n'est pas d'humilier ni de brutaliser ces candidatures", poursuit-il. "Au contraire, cela nous oblige à les analyser et à être prudents sur un certain nombre de circonscriptions", a renchéri ce même cadre.

On aura un aperçu du nombre de circonscriptions réservée au MoDem, le seul parti ayant bénéficié d'un accord d'appareil au nom de l'alliance conclue avec son président, le centriste François Bayrou, dès février, avec un volet législatif.

Alors qu' aucun député Les Républicains n'a officiellement rallié Emmanuel Macron, "quelques uns" devraient aussi sortir du bois à cette occasion.

Le DJ d'origine neuchâteloise Robert Miles est mort à 47 ans
Né en Suisse, Roberto Concina plus connu sous le pseudonyme de Robert Miles commence sa carrière professionnelle en 1988. Le DJ italien Robert Miles ne fera plus danser les fêtards sur ses musiques douces et hypnotiques.

Les promesses d'investir au moins 50% de femmes, dans des circonscriptions gagnables, et 50% de membres de la société civile seront-elles respectées? Après mise au point, il s'agirait en réalité de n'exercer aucun mandat actuellement.

La relation de Manuel Valls et d'Emmanuel Macron est ambiguë, et a connu de nombreux revirements ces derniers mois.

Il a aussi fait état d'une "parité réelle" avec 214 candidats femmes et 214 hommes, précisant que l'âge moyen des candidats pour les scrutins des 11 et 18 juin était "de 46 ans contre 60 ans pour la moyenne des députés sortants", le plus jeune étant âgé de 24 ans.

"Tout cela est extrêmement fragile et balancer des candidats de la société civile, c'est un risque énorme, d'autant plus que le capital de voix de la présidentielle n'est pas énorme", s'inquiète un soutien de M. Macron.

"Immanquablement, les investitures aux législatives vont créer des frustrations dans le mouvement", pressentait début janvier Emmanuel Macron.

Manuel Valls rejeté par " En marche "