La tension monte entre l'Algérie et le Maroc — Diplomate marocain "agressé"

ONU- Sahara: Un diplomate algérien perd son sang-froid et agresse son homologue marocain

Onu- Sahara: Un responsable algérien agresse physiquement un diplomate marocain

Voilà en substance la réponse du ministère algérien des affaires étrangères à propos de l'incident qu'a connu le colloque du groupe des 24 sur les territoires non-autonomes qui se tient à Saint-Lucie aux Caraïbes. Mais l'incident illustre le degré de tension qui est monté d'un cran dans les relations entre le Maroc et l'Algérie.

Ce " fâcheux incident", selon Alger, est le harcèlement dont aurait été victime " une jeune diplomate, membre de la délégation algérienne au séminaire du Comité des Nation unies sur la décolonisation, qui s'est tenue à Saint-Vincent et les Grenadines, du 16 au 18 mai 2017 ".

Le Maroc a fustigé "l'agression physique" de l'un de ses diplomates par un responsable algérien lors d'une réunion d'un comité onusien.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères algérien indique que " l'ambassadeur du royaume du Maroc, Lahcène Adlekhalek, a été convoqué, samedi, au ministère des Affaires étrangères où il a été reçu par le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des États arabes, Abdelkader Messahel ".

" "Cinéma : " Les Fantômes d'Ismaël ", " Cinéma mon amour " et
Les femmes le trouvaient, semble-t-il, excessivement laid. "Je me transformais en flic sur le tournage, je guettais les écarts". Et d'ajouter "J'ai beaucoup souffert de la séparation de mes parents où on était harcelés par des paparazzis, des articles.

La venue de Sahraouis marocains, véritables représentants des habitants des provinces sahariennes, contestant la présence du polisario, a provoqué une crise d'hystérie de ce responsable diplomatique algérien au point d'en venir aux mains en présence des délégations des pays présents et du Secrétariat de l'ONU.

Oui! L'Algérie a donné naissance en 1973 au polisario pour empêcher le Maroc de faire valoir ses droits historiques et légitimes sur son Sahara.

Le chef de la diplomatie marocaine a en outre, souligné que l'action de son département vise, conformément aux Hautes instructions Royales, à "mettre en échec toutes les tentatives des ennemis de l'intégrité territoriale cherchant à impliquer une quelconque organisation régionale dans la gestion du dossier du Sahara marocain et à œuvrer pour que ce dossier soit du ressort exclusif de l'ONU". "Les informations rapportées par des médias marocains (.) au sujet d'une prétendue agression physique qui aurait été commise par un diplomate algérien de haut rang sur un membre de la délégation marocaine (...) sont des informations inventées, infondées, fausses et mensongères et sans aucun lien avec la réalité", a déclaré le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

" "A Ryad, Donald Trump appelle à " isoler " l'Iran
Corée du Nord : réunion d'urgence du Conseil de sécurité mardi