Edouard Philippe, un choix de "recomposition politique" — Macron

Membre du cabinet d'Alain Juppé au ministère de l'Écologie en 2007, il fait ensuite un crochet dans le privé en devenant directeur des Affaires Publiques d'Areva.

Père de trois adolescents élevés sans télévision, Edouard Philippe est également marié à Edith Chabre, avec qui il vit à Paris du lundi au jeudi.

Il a été l'un des porte-parole du maire de Bordeaux pendant la primaire de droite.

Présent dans l'équipe de campagne de Fillon pour les dernières présidentielles, il l'abandonne après le Penelopegate.

GP de Russie: Sebastian Vettel en pole position
L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Honda) n'a pas pris le départ, victime d'une perte de puissance dans le tour de formation. Mercedes a donc échoué pour la première fois depuis 30 courses à placer au moins l'une de ses voitures en première ligne.

Quels ont été ses premiers mots?

Edouard Philippe lors de la passation de pouvoir à Matignon le 15 mai 2017.

"Je sais les inquiétudes qu'elle suscite, je vais les entendre, nous allons travailler", a-t-il dit.

Le président de la République a indiqué à Edouard Philippe qu'il serait Premier ministre à l'occasion d'un déjeuner, lundi. Des avances qui morcellent encore davantage les partis traditionnels. Avec, en ligne de mire, les législatives des 11 et 18 juin. "Il ne va pas faire de l'ombre au président", analyse le communiquant politique Philippe Moreau-Chevrolet. Du haut de son mètre quatre vingt quatorze, l'élu n'a d'ailleurs pas ménagé ses efforts pour tendre la main à Emmanuel Macron. Le député Benoist Apparu et la sénatrice Fabienne Keller, proches d'Alain Juppé, le député Thierry Solère, soutien de Bruno Le Maire, mais aussi le maire de Tourcoing Gérald Darmanin, ancien proche de Nicolas Sarkozy, et le maire LR de Nice Christian Estrosi, font partie des signataires. Des personnalités de LR et du MoDem de François Bayrou devraient y figurer. Alors je dis aux charentais: "votez pour les candidats de la droite et du centre!" Ce gouvernement "sera rassembleur de compétences" et devra "donner une majorité de progrès" au président de la République.

Trump revendique "le droit" de partager des informations avec la Russie