Comment doivent se mettre en place les "zones de désescalade" — Syrie

Syrie une délégation rebelle est arrivée à Astana pour les pourparlers de paix

Comment doivent se mettre en place les "zones de désescalade" — Syrie

- Ses chances de succès - L'objectif des "zones de désescalade" est, selon l'accord signé jeudi, de mettre "rapidement" fin à la violence, d'améliorer la situation humanitaire et de créer les "conditions pour faire avancer le processus politique, alors que la guerre a déjà fait plus de 320.000 morts en six ans".

La Russie et l'Iran, alliés du président Bachar al-Assad, et la Turquie, soutien des rebelles, ont adopté un plan russe de création de zones "sécurisées", afin d'instaurer une trêve durable dans plusieurs régions.

Cette annonce intervient dès le début des négociations dans la capitale kazakhe sous l'égide des 'parrains' russe et iranien du régime du président Bachar al-Assad, et du 'parrain' turc des rebelles, en présence de l'émissaire de l'ONU sur la Syrie, Staffan de Mistura. Le mémorandum prévoit la création de quatre "zones de désescalade " en Syrie. Ces " zones de désescalade " seront créées dans l'ensemble de la province d'Idleb, dans des zones délimitées au sein des provinces de Lattaquié, d'Alep, de Hama, d'Homs et de Damas avec la Ghouta orientale, ainsi que dans des zones délimitées des régions de Deraa et Kuneitra.

Selon un haut responsable de l'état-major russe, 2,67 millions de civils et 41.500 rebelles sont concernés. Ces zones ne concernent pas les trois provinces totalement sous contrôle du régime (Damas, Tartous et Sweida) ainsi que l'est et le nord-est du pays où se trouvent les jihadistes de l'EI et la coalition kurdo-arabe qui les combat avec l'appui des États-Unis.

Dans les "zones de désescalade", les forces gouvernementales et les groupes armés de l'opposition, qui sont partie prenante ou rejoindront le cessez-le-feu initié par la Russie et la Turquie le 30 décembre 2016, devront cesser d'utiliser tous les types d'armes, y compris l'aviation.

"Les seules opérations menées par les avions de la coalition internationale pourront être celles visant des cibles de l'Etat islamique", a-t-il ajouté, cité par l'agence Ria Novosti.

Zone euro: croissance solide au premier trimestre, comme au quatrième
Le PIB représente l'ensemble des richesses produites dans une zone géographique donnée. Elle doit publier ses prévisions de printemps le 11 mai prochain.

Mais, alors que le Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra) est exclu du mémorandum, se posera la question des groupes qui ont souvent formé des alliances avec l'opposition armée.

Cette distinction a toujours été un des principaux obstacles à l'application des cessez-le-feu.

Dans ces zones, l'accès humanitaire devra être assuré ainsi que l'acheminement de l'aide médicale, la remise en état des infrastructures, notamment l'eau et l'électricité. Un groupe de travail de représentants des trois pays garants doit être constitué d'ici deux semaines.

La réunion d'Astana devait se dérouler jusqu'à jeudi 4 mai 2017.

L'opposition syrienne avait fait part de ses "préoccupations au sujet de l'ambiguïté" de cet accord qui, selon elle, "n'offre pas toutes les garanties nécessaires et manque de mécanismes de vérification".

Les Etats-Unis ont salué avec grande prudence l'annonce de cet accord, disant dans un communiqué "soutenir tout effort qui puisse véritablement réduire la violence en Syrie".

France/rumeurs de compte offshore: Macron porte plainte (entourage)