Après le débat, Macron à la hausse dans les derniers sondages

Macron jugé le plus convaincant face à Le Pen

La campagne déborde sur le terrain judiciaire au lendemain d'un débat viruilent

Deux semaines de combat politique virulent entre les camps d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen.

Emmanuel Macron, en progression face à son adversaire Marine Le Pen, serait élu dimanche au second tour de la présidentielle avec 61,5 % des voix, selon un sondage Ipsos Sopra Steria publié vendredi, au dernier jour de la campagne. 54% de ceux qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon expriment une intention de vote en faveur d'Emmanuel Macron. Mercredi soir, lors du débat télévisé d'entre-deux-tours, la dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen avait glissé: "J'espère que l'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas.".

Enfin, 72% des électeurs du socialiste Benoît Hamon voteraient pour le candidat d'En Marche! et 7% pour la candidate FN (21% non exprimés).

Le sondage OpinionWay-Orpi pour Les Echos et Radio Classique annonce le même score pour Emmanuel Macron. Sa rivale du Front national en perd trois.

QUIZ - Connaissez-vous bien le derby de Manchester ?
En cas de défaite, MU pourrait voir s'envoler ses espoirs de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions grâce au championnat.

Dans un sondage Elabe réalisé jeudi pour BFMTV et L'Express, l'ancien ministre progresse de trois points, à 62% contre 38% pour Marine Le Pen. Pour le PrésiTrack d'OpinionWay, 45% des électeurs de François Fillon se reporteraient sur le candidat En Marche!, 28% pencheraient pour la candidate frontiste et 27% préfèreraient s'abstenir, voter blanc ou nul.

Le sondage Odoxa a lui aussi été effectué par Internet le 4 mai auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 959 personnes inscrites sur les listes électorales.

Selon un sondage d'après-débat, deux tiers des téléspectateurs ont trouvé le centriste plus convaincant, un tiers penchant pour Mme Le Pen, appréciation en phase avec les intentions de vote pour dimanche, à pondérer par la grande inconnue du taux d'abstention.

Débat : Marine Le Pen et Emmanuel Macron jugés (vidéo)