428 candidats En Marche! investis, dont 52% de la société civile — Législatives

L'ex-Premier ministre Manuel Valls le 5 mai 2017 à Paris

L'ex-Premier ministre Manuel Valls le 5 mai 2017 à Paris

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, qui avait souhaité être investi par le parti d'Emmanuel Macron dans sa circonscription de l'Essonne, ne le sera pas, a par ailleurs annoncé M. Ferrand.

Après avoir adopté une ligne dure en promettant d'aligner un représentant dans chacune des 577 circonscriptions, le nouveau président de la République a temporisé jeudi en ne dévoilant que 428 noms, à huit jours de la fin du dépôt légal des candidatures.

Manuel Valls, finaliste malheureux de la primaire citoyenne face à Benoît Hamon, avait apporté son soutien à Emmanuel Macron avant le premier tour de la présidentielle, reniant sa parole de se ranger aux côtés du député des Yvelines si celui-ci était désigné candidat de la Belle Alliance populaire. Mais nous ne voulons pas donner l'impression d'humilier, de rejeter, d'être dans une vindicte.

Pour expliquer ce refus, Richard Ferrand a dit que Manuel Valls ne remplissait pas les critères requis, mais qu'il constituait toutefois un cas particulier.

Richard Ferrand de La République en marche, le 11 mai 2017 au QG du mouvement à Paris. La question d'accords de ménagement locaux, pourtant réfutés la semaine précédente par le secrétaire général du mouvement, se pose. Dans 148 circonscriptions, Macron n'a investi pour l'instant personne, notamment face à Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Thierry Solère, Gilles Boyer, Franck Riester, Laure de la Raudière. L'ancien Premier ministre socialiste, qui voulait rejoindre le mouvement d'Emmanuel Macron, s'est pris un vent monumental en retour.

Plagiat du discours de Fillon : Marine Le Pen " assume totalement "
Interrogé ensuite sur France Info, il a confirmé avoir livré des éléments à François Fillon mais pas à Marine Le Pen . Mais pour le Front national , aucun problème à l'horizon.

"Mon engagement et mon amour de la France ne s'embarrassent ni d'étiquettes ni de postures artificielles et stériles", déclare encore l'ancien Premier ministre. "Un vrai théâtre d'ombres", juge-t-il.

Un temps annoncé, l'entraîneur Mourad Boudjellal a finalement démenti toute candidature auprès de Var matin. Il est à noter qu'il y a autant de femmes que d'hommes sur cette liste.

Ce dernier a détaillé lors de la conférence de presse l'adéquation de ces critères par rapport à la liste des 428 candidats: "Sur le renouvellement, 59 % des candidats sont issus de la société civile au sens qu'ils n'ont jamais exercé et n'exercent pas de mandat politique". Alors que beaucoup de socialistes ont été retoqués, Richard Ferrand a aussi affirmé que les candidats étaient " issus de l'ensemble du spectre politique républicain ". Tous les candidats se retrouveront samedi à Paris au musée du Quai Branly pour un séminaire.

En attendant, le parti a validé, sans vote, leur programme amendé pour les législatives, revenant sur quelques dispositions du projet de leur candidat à la présidentielle François Fillon. De quoi accréditer l'idée de leur migration imminente vers le parti présidentiel.

Les dossiers chauds en héritage — Hollande-Macron