Présidentielle. Le Pen fait retirer le drapeau européen du plateau de TF1

Marine Le Pen sur TF1Plus

Marine Le Pen sur TF1Plus

Une exigence acceptée par la chaîne, comme l'a annoncé le présentateur de l'émission Gilles Bouleau mardi soir. La représentante du Front National à la présidentielle a déjà aussi indiqué dans une interview pour le mensuel "Causeur" en avril dernier son intention "d'interdire le drapeau européen sur les bâtiments officiels". Il a en effet fallu que TF1 cède à l'une de ses requêtes pour qu'elle accepte de venir. Contrairement à celles et ceux qui l'ont précédée, la candidate du Front national - qui prône une sortie de l'UE et de l'euro - s'est exprimée devant un décor élyséen amputé du traditionnel drapeau européen.

Marine Le Pen s'est alors justifiée avec son discours bien rôdé: "Je veux être présidente de la République française, pas de la Commission européenne, je considère que l'Union européenne a fait beaucoup de mal à notre pays et à notre peuple, en matière économique, sociale, de disparition des frontières".

La Cour suprême prive le Parlement de ses pouvoirs — Venezuela
Le président colombien Juan Manuel Santos a jugé la décision de la Cour suprême "inacceptable". A Caracas, des manifestations ont réuni quelques dizaines de personnes, a constaté l'AFP .

Marine Le Pen invitée du journal de 20h de TF1 le 18 avril 2017. "Ce sera ça ma première mesure, rendre leurs frontières nationales aux Français, retrouver la maîtrise pour pouvoir savoir qui entre chez nous, qui s'y maintient et pouvoir lutter contre le danger du terrorisme islamiste qui s'infiltre entre autres au milieu des flux des migrants pour venir nous frapper au coeur". Le drapeau bleu à étoiles jaunes été retiré du fronton de plusieurs mairies frontistes.

Échec d'un nouveau tir de missile en Corée du Nord