Hollande se met en marche: il votera Macron

Si Marine Le Pen gagne, scénario "catastrophique", les patrons resteront, a déclaré le président du Medef, Pierre Gattaz, assurant que "ce sera de la résistance active pour éviter le pire". Il faut qu'il se montre capable de créer une dynamique.

Les Républicains, dont le candidat François Fillon est arrivé troisième du premier tour de l'élection présidentielle dimanche, appellent à voter "contre Marine Le Pen", ont-ils indiqué lundi dans un communiqué, à l'issue de leur bureau politique. Au contraire, les électeurs dont le foyer touche moins de 1 250 euros par mois ont voté Marine Le Pen à 32 % (14 % pour Emmanuel Macron).

Un journal entièrement consacré au premier tour de la présidentielle.

Le son de cloche était proche chez le président du Parti chrétien démocrate et ancien candidat à la primaire de la droite Jean-Frédéric Poisson: le PCD "ne peut se résoudre à confier le pouvoir ni à ceux qui veulent prendre le risque insensé de couper la France du monde, ni à ceux qui veulent la voir désintégrée dans un grand tout uniformisé, régi pas les seules lois du marché". Je suis la candidate patriote, la candidate du peuple.

Dans l'intervalle, Emmanuel Macron engrange de nombreux soutiens.

Ligue 1 : succès important pour Bordeaux à Nantes
Même au plus fort de la poussé nantaise, les joueurs de Jocelyn Gourvennec n'ont pas véritablement tremblé. Des fumigènes ont été jetés de la Tribune Loire en direction de la surface de réparation bordelaise.

La majorité de la classe politique, à droite comme à gauche, tout comme plusieurs syndicats et le Medef, principale organisation patronale, ont déjà appelé à "faire barrage" à Marine Le Pen.

"Les Français ne les voulaient plus, ils n'en voulaient plus aucun, eh bien ils les auront tous, tous ensemble!", a-t-elle dit. Le candidat du mouvement En marche! a obtenu 24 % des voix contre 21.3 % pour Marine Le Pen, selon les résultats définitifs. Mais "une élection n'est jamais gagnée d'avance", a averti lundi le centriste François Bayrou, un de ses soutien.

"Son opposant veut selon elle la " casse sociale " et " tout ouvrir ".

Mme Le Pen espère récupérer des voix dans les rangs de la "France insoumise" de Jean-Luc Mélenchon qui n'a pas donné de consigne de vote, après avoir capté près de 20% des voix.

Aux antipodes sur tous les plans - ouverture/repli, diversité/identité, libéralisme/protectionnisme -, les deux finalistes ont un point commun: ils sont parvenus à capitaliser sur le désir de renouvellement politique des Français en éliminant pour la première fois les deux partis traditionnels.

Ligue des Champions : Monaco écarte Dortmund et file en demi-finale