Pontarlier : un couple en garde à vue soupçonné d'un triple infanticide

Les corps des trois nourrissons avaient été placés dans des sacs

Les corps des trois nourrissons avaient été placés dans des sacs

"Elle a accouché seule fin 2015 et en novembre 2016 et déclare s'être débarrassée des petits en les étouffant avec des serviettes avant de les mettre dans des sacs".

Edwige Roux-Morizot, procureure de la République au Tribunal de grande instance de Besançon, indique que le père n'aurait pas aperçu les grossesses de la mère, même s'il a eu quelques doutes.

"Ils étaient viables, car ils ont crié", a ajouté la magistrate.

La garde à vue de la mère de famille et son mari, âgés de 30 et 36 ans, a été prolongée mardi, et une expertise psychiatrique de la mère devrait être demandée dans le cadre de l'enquête, confiée à la police judiciaire de Besançon et au commissariat de Pontarlier.

Angers SCO s'incline face à Marseille
La treizième attaque de l'élite n'a ensuite pas pu rattraper ce retard malgré un nombre de tirs cadrés supérieur aux Marseillais. Si l'ensemble du collectif olympien a rendu une belle copie, on a envie de saluer le nouveau clean sheet de Yohann Pelé .

Au domicile du couple, la police aurait trouvé des corps d'enfants dans des sacs "visiblement viables et tués à la naissance" explique la procureure de Besançon au quotidien.

C'est l'odeur pestilentielle qui se dégageait du grenier de cette maison qui a interpellé l'homme, alors qu'il avait déjà soupçonné des grossesses cachées de la part de sa femme. La procureure de Besançon évoquait également mardi un "très vraisemblable" contexte de "déni de grossesse". Après avoir été déplacés, les sacs ont été retrouvés dans le garage par les forces de l'ordre.

Une adolescente s'est suicidée à Pontarlier (Doubs) après avoir été placée en garde à vue pour l'agression d'une autre jeune fille dans son lycée, sur fond de rivalité amoureuse, a-t-on appris ce lundi de source judiciaire.

Le drame s'est produit vendredi dernier, à Pontarlier (Doubs). "Sa femme lui aurait avoué ses crimes supposés, perpétrés en deux temps", indique l'Est Républicain.

Jackman ne finit pas la saison (officiel) — Grenoble