Plus 320 000 morts en six ans de guerre — Syrie

Facebook

Facebook

Principale place forte du régime du président Bachar al-Assad, la capitale syrienne a été frappée par plusieurs attentats depuis le début de la guerre en 2011.

" Il y a eu une bombe et un kamikaze qui s'est fait exploser dans le secteur de Bab al-Saghir " où se trouvent des mausolées chiites, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui fait également état de plus de 40 blessés. Elle a évoqué l'explosion de " deux bombes posées par des terroristes ", terme qui fait référence aux ennemis - rebelles et djihadistes - du régime. D'autres ont été en partie carbonisés.

Un peu plus tôt, le ministère des Affaires étrangères avait parlé d'une quarantaine de ressortissants tués et de plus d'une centaine de blessés.

Au cours des dernières années, plusieurs attentats sanglants ont visé un haut lieu de pèlerinage chiite près de Damas, Sayeda Zeinab, dont le plus sanglant a été celui du 21 février 2016: 134 morts, dont 97 civils.

Jane Fonda : "On m'a violée quand j'étais enfant"
Toutefois, cet engagement n'est apparut que "tardivement": " Mon engagement n'a vu le jour qu'à mes 31 ans ". Jane Fonda est sortie du silence pour la première fois.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat. Il a été revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui contrôle des territoires notamment dans l'est du pays.

Les personnes tuées sont toutes de nationalité irakienne. Il fait actuellement face à trois forces autour de son fief de Raqa: les troupes turques et leurs alliés rebelles syriens, les forces gouvernementales syriennes appuyées par la Russie, et une alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis. Selon l'OSDH, 96 000 civils ont été tués dont 17 400 enfants et environ 11 000 femmes.

Déclenchée par la répression de manifestations pro-démocratie il y a près de six ans, la guerre en Syrie, qui a fait plus de 310 000 morts, est devenue très complexe avec l'implication de groupes djihadistes, de forces régionales et de puissances internationales.

Aurier pas sanctionné pour son entrée interminable — PSG
Ecosse : Sturgeon demandera la semaine prochaine un référendum