Jane Fonda : "On m'a violée quand j'étais enfant"

People

Jane Fonda en 2015

People Jane Fonda en 2015

Alors à l'occasion de la journée internationale de la femme, la star engagée a décidé de revenir sur ce moment douloureux, resté secret toutes ces années.

Engagée, Jane Fonda donne sa parole et raconte sa terrible histoire."On m'a violée, on a sexuellement abusé de moi quand j'étais enfant et on m'a virée pour ne pas avoir voulu coucher avec mon patron".

Jane Fonda rompt le silence.

Jane Fonda est sortie du silence pour la première fois. Interrogée par l'actrice Brie Larson pour le magazine américain The Edit, l'icône féministe a confié avoir été victime d'un viol dans sa jeunesse.

Une alliance compromise — Hamon et Mélenchon
Benoît Hamon est "le plus écolo-compatible" des candidats de gauche, a déclaré Yannick Jadot début janvier. Il est allé voir Hollande et Cazeneuve pour montrer qu'il était aussi leur candidat.

"J'ai grandi dans les années 50 et j'ai mis du temps à mettre ce féminisme en action". Toutefois, cet engagement n'est apparut que "tardivement": "Mon engagement n'a vu le jour qu'à mes 31 ans".

En faisant des recherches, Jane Fonda avait découvert que sa mère, Frances Ford Seymour, qui s'est suicidée à 42 ans quand sa fille avait 13 ans, avait subi des abus sexuels dans son enfance. "Mais l'engagement peut aussi se traduire à travers le cinéma. J'ai toujours pensé que c'était ma faute".

Jane Fonda est convaincue qu'il faut dépasser le cercle des artistes d'Hollywood, c'est pourquoi elle se politise, "il ne faut pas oublier que l'activisme qu'on voit dans la rue ou au bureau a son effet. Elles se disent: 'C'est certainement parce que j'ai dit non de la mauvaise façon.' Une des choses que le mouvement des femmes nous a apprises, c'est que [le viol et les agressions] ne sont pas de notre faute". Moi-même j'appelle les représentants du sénat. Il faut être forte pour y arriver " a-t-elle ajouté. "On n'a pas besoin d'attendre les présidentielles tous les quatre ans" affirme-t-elle.

Rachat d'Opel: PSA donne son feu vert