François Fillon a reçu un prêt de 50 000 euros, non déclaré

Selon Le Canard enchaîné une salle était aménagée en

François Fillon n'aurait pas déclaré un prêt de 50.000 euros

Les semaines se suivent et se ressemblent pour François Fillon dont la campagne est rythmée par les nombreuses révélations qui viennent fragiliser sa candidature. L'hebdomadaire satirique est déjà à l'origine du Penelope Gate.

"Ce n'est pas une révélation, puisque c'est François Fillon qui l'a déclaré spontanément aux enquêteurs en mentionnant que c'était un oubli dans sa déclaration, a réagi auprès de franceinfo Antonin Lévy, avocat du candidat". "L " oubli' pourrait coûter cher au candidat à la présidentielle", ajoute Le Canard. L'hebdomadaire avance dans son édition du mercredi 8 mars que le député de Paris n'a pas fait figurer dans sa déclaration de patrimoine un prêt de 50.000 euros contracté auprès de l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, l'un de ses amis, qu'il a fait décorer de la grand-croix de la Légion d'honneur en 2011.

Les liens entre François Fillon et le milliardaire, Marc Ladreit de Lacharrière, sont anciens.

Trump accuse Obama de l'avoir mis "sur écoute"
"Terrible! Je viens de découvrir qu'Obama avait mis mes téléphones sur écoute à la Trump Tower juste avant la victoire. C'est le Nixon/Watergate!", a affirmé le président.

À noter, Marc Ladreit de Lacharrière est le propriétaire de "La Revue des deux Mondes", entreprise dans laquelle Penelope Fillon est soupçonnée d'avoir bénéficié d'un emploi fictif. Le directeur de la revue de l'époque, Michel Crépu, avait d'ailleurs apporté un témoignage accablant il y a quelques semaines.

Les nouvelles révélations du Canard enchaîné embourbent un peu plus l'ex-favori de la course à l'Elysée dans les soucis judiciaires.

Le bouclier anti-missile américain THAAD déployé en Corée du Sud