130 manifestants, dont l'opposant Navalny, arrêtés à Moscou — Russie

La police procède à l'arrestation de l'opposant russe Alexei Navalny

La police procède à l'arrestation de l'opposant russe Alexei Navalny

Selon l'agence TASS, des dizaines de personnes ont été arrêtées, y compris l'opposant Alexeï Navalny.

"Le Kremlin analyse l'ampleur des manifestations d'hier et n'est enclin ni à les sous-estimer, ni à les surestimer", a assuré le porte-parole. Le tribunal l'a déjà condamné à une amende de 20 000 roubles (environ 325 euros) pour avoir organisé une manifestation non autorisée. Elles interviennent un an avant l'élection présidentielle à laquelle Vladimir Poutine devrait briguer un nouveau mandat de six ans. "Viendra le moment où ce sera nous qui les jugerons (honnêtement cette fois-ci)", a écrit l'opposant sur Twitter, en référence aux autorités russes.

La police russe a interpellé plus de 700 personnes, dimanche, lors d'une manifestation anticorruption réunissant des milliers de personnes dans le centre de Moscou à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny, selon une ONG. À Nijni Novgorod, où ont également eu lieu des manifestations, une instruction a été ouverte contre cinq parents coupables d'avoir failli à leur "devoir d'éducation des mineurs", selon l'article 5.35 du code administratif.

L'AS Rome, mauvais souvenir et nouveau chapitre pour l'OL
Les 'Gones' ont ouvert le score grâce à Mouctar Diakhaby, seul au deuxième poteau sur un coup franc prolongé par Rafael (1-0, 8e). Vainqueur logique de la Louve (4-2), le club rhodanien a pris une petite option pour la qualification en quarts de finale.

L'Union européenne et les États-Unis ont tous deux appelé à relâcher les manifestants arrêtés, exhortant les autorités russes à respecter les droits et valeurs démocratiques fondamentales. Pourfendeur de la corruption des élites russes, M. Navalny a accusé au début du mois le Premier ministre Dmitri Medvedev d'avoir "créé un réseau corrompu de fondations caritatives à travers lesquelles il reçoit les pots-de-vin des oligarques et se construit frénétiquement des palais et des lieux de vacances à travers tout le pays". "Les gens n'ont pas reçu les réponses qu'ils exigeaient à propos de la corruption, et c'est pour cela qu'ils continueront à sortir dans la rue", a-t-il déclaré depuis le tribunal.

A l'origine du mouvement de protestation, Alexeï Navalny a été arrêté dès le début du rassemblement à Moscou et a passé la nuit en détention.

United Airlines bannit les leggings de ses avions, Twitter se déchaîne