Zoom sur Gilbert Houngbo, le nouveau président du FIDA

Stress à Rome

Gilbert Houngbo

Rome, 14 février 2017 - Gilbert Fossoun Houngbo, ancien Premier Ministre du Togo, a été élu sixième Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), organisme spécialisé des Nations Unies et une institution financière internationale qui investit dans l'éradication de la pauvreté rurale dans les pays en développement dans le monde. Il devient ainsi le 6e président du FIDA. Il s'agit de l'ex Premier Ministre togolais, Gilbert Houngbo.

En plus de cette connaissance du monde rural, le Togolais partait également favori avec son expérience diversifiée dans le monde de la politique, le développement international, la diplomatie et la gestion financière.

'Je suis convaincu que le FIDA et ses partenaires seront un jour en mesure d'aider chaque petit exploitant qui le souhaite à mobiliser les ressources nécessaires à l'atteinte de ses objectifs et ambitions.

Selon lui, le Fida lui permettra de lutter efficacement contre la pauvreté comme il l'entend. Pour lui, le FIDA doit se repositionner dans ce sens. "Ceci inclura un rôle accru dans les processus internationaux de suivi de mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) ", a-t-il promis. Depuis 1978, nous avons octroyé environ 18,5 milliards d'USD sous la forme de prêts à faible taux d'intérêt et de dons en faveur de projets qui ont touché quelque 464 millions de personnes. Centre décisif des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, créé en 1977, le FIDA investit dans les populations rurales en promouvant leur autonomisation, afin de réduire la pauvreté, d'accroître la sécurité alimentaire, d'améliorer la nutrition et de renforcer leur résilience.

Donald Trump engage un bras de fer avec la justice américaine
Même s'il vise des pays à majorité musulmane, le décret ne cite pas explicitement cette particularité religieuse. Il prévoyait également l'interdiction de tous les réfugiés, ainsi que celle des Syriens indéfiniment.

Avec Gilbert Fossoun Houngbo, l'institution onusienne semble avoir trouvé l'homme qu'il faut pour la place qu'il faut.

'C'est la reconnaissance de ses qualités et de ses compétences', a souligné le chef de l'Etat.

Gilbert Houngbo a bénéficié du soutien de l'Union africaine, de la Cédéao et du président Faure Gnassingbé.

Ashley Graham, taille 48, défile pour Michael Kors