Verdict dans la journée pour l'affaire des paris suspects — Handball

Nikola Karabatic et l’équipe de France de handball le 30 janvier à l’Elysée au lendemain de leur sixième sacre mondial

Paris truqués dans le hand : deux mois avec sursis et 10.000 euros d'amende pour les frères Karabatic

Luka Karabatic a été reconnu coupable d'escroquerie et a été condamné à deux mois d'emprisonnement avec sursis et 10 000€ d'amende.

"Je suis étranger à tous ces paris", avait assuré Nikola Karabatic à la barre lors du procès en appel.

Les seize prévenus, poursuivis pour escroquerie ou complicité d'escroquerie, étaient accusés d'être impliqués dans des paris s'élevant à plus de 100 000 euros. "Je suis quelque peu surpris par cette décision, car les éléments constituant l'escroquerie ne sont pas réunis", a réagi l'avocat Philippe Nemausat.

Après 40 ans de règne, Bernie Ecclestone quitte la F1 — Officiel
Je suis très heureux que l'entreprise soit acquise par Liberty, qui a l'intention d'investir dans l'avenir de la F1. Je remercie Bernie pour avoir construit la F1 pendant des décennies.

Les peines de la star du handball français et de son frère ont donc été alourdies, puisqu'en première instance, en juillet 2015, ils avaient été condamnés respectivement à 10 000 et 15 000 euros d'amende. Nikola Karabatic (Luka est blessé) sera de la fête. Ces mises portaient sur le résultat à la mi-temps d'un match disputé et perdu le 12 mai 2012 par Montpellier, où évoluaient alors Nikola et Luka Karabatic, face au club de Cesson.

Dans ces conditions, la justice avoir porté ses soupçons sur les joueurs montpelliérains.

Laplus lourde peine - 4 mois de prison avec sursis et 40 000 euros d'amende - vise le buraliste Nicolas Gillet, considéré comme l'un des pivots de l'affaire avec le joueur serbe Mladen Bojinovic, qui a quant à lui écopé de 4 mois de prison avec sursis et de 20 000 euros d'amende. Fin novembre 2016, il avait requis 40 000 € d'amende contre les frères Karabatic, dénonçant de leur part et de leurs coéquipiers "une fraude collective née dans les vestiaires " pour se constituer "une caisse noire ". Les prévenus encouraient cinq ans de prison, 375.000 euros d'amende ainsi que l'interdiction d'exercer l'activité professionnelle ayant permis l'infraction. Si des condamnations venaient à être confirmées, les personnes condamnées disposeront de 5 jours francs pour se pourvoir en Cassation; un tel pourvoi produisant un effet suspensif à l'encontre des condamnations pénales, avec toutes les conséquences en découlant.

Donald Trump. Appel houleux avec le Premier ministre australien