Une alliance compromise — Hamon et Mélenchon

Benoît Hamon à Lisbonne le 18 février 2017 après sa rencontre avec le Premier ministre portugais Antonio Costa

Benoît Hamon à Lisbonne le 18 février 2017 après sa rencontre avec le Premier ministre portugais Antonio Costa

Certains mots non plus. Le lendemain de cette conversation, Pascal Cherki, conseiller de Benoît Hamon, regrettait depuis Lisbonne que "Jean-Luc Mélenchon a fermé la porte" aux discussions entre les deux candidats à la présidentielle, évoquant "un sketch" qui "va finir par lasser les Français".

"Quand Hamon s'est fait élire, il a dit qu'il appellerait Jean-Luc Mélenchon il ne l'a pas fait". "Cela fait trois semaines, ça va! Alors que c'est quand même moi qui ait fait le pas!", se défend Jean-Luc Mélenchon, qui refuse d'être "un amoureux éconduit", même si le parallèle est tentant. "Et pour le coup la balle est dans le camp de Benoît Hamon, je crois, ce matin", a-t-elle dit. Dans sa déclaration de vendredi, Mélenchon envoyait lui aussi un message rassembleur: "Si Benoît Hamon est prêt à une politique de rupture avec le passé et avec les gens qui sont encore là, il est le bienvenu". "Quand vous voulez vous marier, vous trouvez à votre compagnon ou votre conjoint quelques qualités", a-t-il fait valoir. Le député des Yvelines et le candidat de "La France insoumise" ont ouvert en fin de la semaine dernière des discussions pour aboutir à un rassemblement qui paraît extrêmement hypothétique au vu des positions de l'un et l'autre. Nous ne pouvons pas nous permettre d'assister passifs à un second tour entre la droite, qui est une droite dure, et l'extrême droite " a t-il martelé".

"C'est la raison pour laquelle je serai tenace, têtu". Je respecte les ego, j'en ai moi-même un. Il est allé voir Hollande et Cazeneuve pour montrer qu'il était aussi leur candidat.

Sur France Inter Clémentine Autain, porte-parole d'Ensemble, qui soutient Jean-Luc Mélenchon, a estimé qu'"il faut continuer à discuter". "Nous sommes une force majeure". Quand un socialiste parle d'unité, ça veut dire 'derrière moi'.

Envoyé Spécial sonnera-t-il le glas de Fillon?
Cette élégante formule est signée Jacques Chirac et ce n'est pas François Fillon qui la démentira. Une enquête judiciaire a été ouverte pour détournements de fonds publics et abus de bien sociaux.

Benoît Hamon est "le plus écolo-compatible" des candidats de gauche, a déclaré Yannick Jadot début janvier.

D'après lui, "Jean-Luc Mélenchon est engagé dans une dynamique" et "n'avait pas prévu l'arrivée de Benoît Hamon".

"J'ai confiance dans le fait que nous travaillons bien, avec beaucoup d' intensité et ce sera complètement transparent, sur le fond et sur la forme", a déclaré de son côté Benoît Hamon, interrogé par BFMTV après ce déjeuner de deux heures dans une brasserie du quartier Bastille à Paris.

Le gouvernement lance une campagne d'information sur la fin de vie