L'OMS liste 12 "superbactéries" contre lesquelles il faut d'urgence de nouveaux antibiotiques

Bactéries résistantes: la longue liste de l’OMS

Bactéries résistantes: la longue liste de l’OMS

L'OMS appelle donc les laboratoires pharmaceutiques à développer de nouveaux antibiotiques pour empêcher la résurgence de maladies infectieuses incurables. Celles-ci sont résistantes y compris aux antibiotiques les plus récents, dits de dernier recours, et à l'origine de la plupart des infections graves en milieu hospitalier comme les infections sanguines et la pneumonie. Une situation qui inquiète les scientifiques, OMS en tête, qui vient de dévoiler une liste de 12 familles de bactéries ultrarésistantes aux antibiotiques et pour lesquelles il serait urgent de trouver de nouveaux traitements.

L'organisation classe ensuite six familles d'agents pathogènes en "priorité élevée", dont le staphylocoque doré, les salmonelles et l'Helicobacter pylori (la bactérie responsable notamment des ulcères de l'estomac), du fait de leur résistance à plusieurs types d'antibiotiques. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. La résistance aux antibiotiques augmente et nous épuisons rapidement nos options thérapeutiques. Si on laisse faire le marché, les nouveaux antibiotiques dont nous avons le besoin le plus urgent ne seront pas mis au point à temps.

Selon ce groupe d'experts, présidé par l'économiste Jim O'Neill, le phénomène cause déjà 700 000 décès par an, dont 50 000 en Europe et aux États-Unis.

La retraite de Lahm a surpris le Bayern
Prévoyez les mouchoirs pour le mois de juin, il risque d'il y avoir de l'émotion du côté de la Bavière. C'est une nouvelle qui attristera forcément tous les amoureux du football.

Cette publication de l'OMS représente "un pas en avant important", a salué la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ESCMID). Cette liste de "superbactéries" vise donc à pousser les gouvernements à mettre en place des politiques incitant les investissements publics et privés dans la recherche.

Cette liste constitue "un outil précieux et dont on avait un besoin urgent", a aussi commenté l'ONG Médecins sans frontières, qui se dit confrontée "tous les jours" sur le terrain au problème de la résistance aux antibiotiques.

Un attaquant sauve la vie du gardien adverse en plein match — Football